Actualités

LA BASTIDE-D’ENGRAS Mairie, Poste et bibliothèque font peau neuve

Et d’une pierre trois coups ! La petite commune de la Bastide-d’Engras, dans l’Uzège, inaugurait ce samedi matin un triple équipement neuf.

La mairie, l'agence postale et la bibliothèque de la Bastide-d'Engras ont été inaugurées samedi matin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un même bâtiment, rénové et agrandi, accueille désormais la mairie, l’agence postale et la bibliothèque communale de ce village d’un peu plus de 200 habitants situé à une quinzaine de kilomètres d’Uzès.

« Garder en centre-village des services publics et culturels »

Des travaux d’ampleur : pour rendre accessible la mairie qui était auparavant à l’étage du bâtiment, la mairie a construit une extension à la place de l’ancienne cour de l’agence postale pour y installer le secrétariat, le bureau du maire et la salle du conseil municipal en rez-de-chaussée. L’agence postale a quant à elle migré dans la pièce voisine, elle aussi entièrement refaite, et la bibliothèque est descendue d’un étage pour intégrer une salle entièrement rénovée et munie d’un vieux four muré en 1875 que les travaux ont permis de retrouver. Et pour que tout soit accessible, la mairie a fait un choix iconoclaste : « la route était 80 centimètres plus bas que les seuils, explique le maire Pascal Gisbert. On a envisagé de faire des rampes d’accès, mais c’était très cher, alors nous avons décidé de relever la route, et c’était moins cher. »

« Je suis fier que nous ayons pu garder en centre-village des services publics et culturels dans des locaux accessibles à tous et fonctionnels », souligne le maire. Car dans un petit village rural comme la Bastide-d’Engras comme dans les autres communes urbaines ou plus grandes, l’époque n’est pas à l’aisance financière. « C’est un contexte particulièrement difficile pour les collectivités, les ressources baissent », rappelle la sénatrice Pascale Bories. Une contrainte qui n’a pas empêché la commune d’investir, les travaux ont coûté 175 000 euros en tout, partiellement subventionnés, « sans endetter la commune et en gardant des impôts stables », notera le maire.

De quoi « faire vivre le coeur de la république », estimera dans un discours vibrant le conseiller régional Fabrice Verdier. Il faut dire qu’outre la mairie, la commune est parvenue à conserver une agence postale, « et on sait que c’est une longue bataille pour y parvenir », saluera Pascale Bories, qui a par ailleurs travaillé à la Poste dans une vie professionnelle antérieure. « Ce lieu, c’est du service public, mais c’est aussi du lien social », estimera l’ancien député avant de lancer que « l’égalité des chances des personnes et des territoires, il y en a qui en font des slogans ; vous, vous la portez. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité