A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Les Nîmois prêts à allumer la lanterne !

Toujours installée à la deuxième place après sa nouvelle victoire à Toulouse, l'USAM reçoit ce soir la lanterne rouge, Massy (20h)

Décisif dans le money-time face au PSG et à Toulouse, le jeune Prandi est l'un des hommes en forme du moment (Photo : Usam)

À la lecture du classement, il y a tout un monde entre Nîmes (2e) et le cancre de la classe, Massy, bon dernier. Pour autant, et bien que favoris incontestés, c'est avec le respect dû à leurs adversaires et avec leur professionnalisme habituel que les Usamistes aborderont cette rencontre qui a tout d’une chausse-trappe. 

Méfiance, méfiance... Pour se référer au diction populaire, "il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué". Et même si en l’occurrence, l'ours francilien est...un lion (l'emblème du club) qui a déjà toutes les apparences d'une descente de lit sur laquelle les adversaires viennent copieusement s'essuyer les pieds, un match reste un match, et nul n'est besoin de souligner qu'avant de le gagner il faudra le disputer. Mais même si Tarascon n'est qu'à quelques encablures de Nîmes, le risque est bien maigre de voir les joueurs de l'entraîneur Franck Maurice, éduqués dans des valeurs d'humilité et de travail, jouer les Tartarin.

Affichant un maigre palmarès 2017 sur lequel ne figure aucune victoire et seulement deux matches nuls en 9 rencontres, Massy n'a rien d'un foudre de guerre et ne paraît pas en mesure de contrecarrer les plans d'un Green team qui, hormis sa défaite honorable face à son meilleur ennemi et leader invaincu Montpellier, surfe sur la queue de la comète depuis le début de saison.

L'Usam supportrice de Toulouse !

On voit mal l'attaque essonnienne, particulièrement indigente (196 buts marqués/ 257 pour Nîmes) et  où bien isolé Jeremi Pirani (33 buts) ne peut tenir la baraque tout seul, se retrouver en mesure de malmener plus que de raison une défense nîmoise emmenée par un étincelant Desbonnet et qui n'est autre que la 3e de l'élite de LNH.

Inarrêtable depuis sept matches et autant de succès, solide dans tous les compartiments du jeu, la Green team a tous les atouts en main pour prolonger la série et, en cas de victoire, lorgnera du côté du voisin Montpellier à l'épreuve de...Toulouse (4e), dans un match pas gagné d'avance celui-là non plus. Et si le leader Héraultais venait à commettre un faux-pas, pour la première fois depuis bien longtemps c'est sur le toit de la LNH que s'installeraient les Nîmois. Un rêve d'illuminé ? Pas si sûr ! Attendre et voir...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

USAM Nîmes Gard-Massy Essonne. Ce soir, au Parnasse, à 20h. 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité