ActualitésEconomie

BAGNOLS Les artisans expérimentés, solidaires et les apprenants distingués

Une cérémonie était organisée par la Chambre de Métiers et de l’Artisanat mardi soir à la maison de l’entreprise de Bagnols par honorer trois facettes de l’artisanat gardois.

Lors de la cérémonie de la CMA, mardi soir à Bagnols (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

La première est l’expérience, avec la remise de médailles aux artisans du bassin Bagnolais immatriculés au registre des métiers depuis plus de 25 ans. Parmi eux, la fleuriste des Angles Sophie Donnat, qui soulignera le rôle des familles des artisans dans une réussite aussi longue, « car si elles ne sont pas derrière, on ne peut pas y arriver » avant de rappeler que « n’importe quel métier de l’artisanat est un métier passion. »

Et Sophie Donnat faisait partie de la petite majorité de femmes sur scène mardi soir, de quoi faire dire à Henry Brin que « on était loin de la parité il y a 25 ans sur le bassin de Bagnols ! Aujourd’hui, on a un peu rectifié le tir, parce que les femmes sont talentueuses. » Un président qui a remis à ces artisans expérimentés, outre une médaille, un imposant autocollant sur lequel figure le slogan « made in Gard ». Une manière de souligner deux choses : d’une part, que les artisans représentent « un tissu économique non délocalisable », explique le président de la CMA. D’autre part, pour dire « qu’on est fiers d’être artisans et de pouvoir nous réaliser et nous accomplir dans ce département », poursuit-il.

La cérémonie a également été l’occasion de remettre leur diplôme à des apprenants, issus de la formation continue. « Et ce n’est pas une voie de garage, mais une voie d’excellence », a martelé Henry Brin, avant de distinguer trois artisans du bassin Bagnolais passés par la Guadeloupe après les ouragans Irma et Maria pour aider bénévolement les sinistrés.

Le tout donne une bien belle image de l’artisanat gardois, ce qui était vraisemblablement aussi le but de la manoeuvre, au sortir d’une crise qui n’a pas épargné le secteur. « Mais aujourd’hui l’artisanat est là, plus que jamais, et il évolue », souligne le président.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité