A la uneActualités

ALÈS Aux Prés-Saint-Jean, les Restos réchauffent les cœurs

66 bénévoles accueillent de plus en plus de familles

L'heure de la distribution aux Restos du cœur. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

L’antenne alésienne des Restos du cœur a repris du service, ce mardi, dans le quartier des Prés-Saint-Jean. 387 familles sont déjà inscrites à cette 33e campagne d’hiver.

Dans le bureau de Georgette Brahic, la responsable des lieux, le téléphone ne cesse de sonner. Au bout du fil, des personnes à la recherche d’un peu de soutien. Georgette, la voix douce, prend le temps de les écouter avant de les inviter à venir au centre : « Si vous avez besoin d’aide, venez nous voir. Nous sommes ouverts les mardis et jeudis. » La famille devra présenter plusieurs pièces justificatives pour obtenir son « passeport » d’entrée aux Restos du cœur.

Ce passeport, ils sont hélas de plus en plus nombreux à l’avoir. Dix jours après le lancement des inscriptions, les Restos d’Alès accueillent déjà 387 familles. « L’an dernier, à la même époque, c’était 378. Chaque année, on observe une progression d’environ 10% », souligne tristement la responsable. Selon les prévisions des bénévoles, près de 900 bénéficiaires devraient être accompagnés d’ici la fin de la campagne en mars. « Malheureusement, les gens reviennent d’une année sur l’autre. Certains sont là depuis dix ans ! », regrette Christian, l’un des 66 bénévoles.

Toutes ces petites mains ne sont pas de trop lorsque les bénéficiaires, environ 70 par heure, viennent chercher leur colis. « Aux heures de distribution, il y a du monde partout ! », précise une bénévole. Pâtes, riz, biscuits, plats surgelés, lait… : les familles choisissent leurs produits en fonction d’un barème qui prend en compte plusieurs critères comme les revenus ou la composition familiale.

Aujourd’hui, le fonctionnement de la structure est bien rôdé. Le sous-préfet d’Alès Olivier Delcayrou a pu l’observer lors de sa venue, ce jeudi. L’occasion pour lui de saluer le travail des bénévoles, mais aussi de se préoccuper de la question de l’approvisionnement. A l’heure actuelle, les denrées sont issues de dons provenant de trois supermarchés et de plusieurs boulangeries. Mais avec l’évolution de la législation sur le gaspillage alimentaire, les établissements commerciaux sont désormais tenus de distribuer leurs invendus. Au vu de l’augmentation de la fréquentation, les Restos du cœur en ont bien besoin.

Les Restaurants du cœur, 34 avenue Jean-Baptiste Dumas, 30100 Alès. Ouverture les mardis et les jeudis de 8h30 à 11h30 et de 13h à 15h. Tél : 04 66 56 92 50.

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité