A la uneActualitésSociété

FAIT DU JOUR TED, un ami qui vous veut du bien

Pour la première fois à Nîmes, une conférence TEDx sera organisée. Un véritable événement culturel !

Thibault Maillet et Martina Stovickova (Photo Anthony Maurin).

Rendez-vous au Lycée Daudet à Nîmes le 8 décembre prochain pour l'événement nîmois de cette fin d'année: la première conférence TEDx organisée dans la cité des Antonin.

TED est un ami qui vous veut du bien. TEDx est-il anonyme? C'est visiblement encore le cas dans le Gard mais plus pour longtemps, rassurez-vous. Loin d'être un petit ourson maladroit et sans défense, TED (Technology, Entertainment and Design) permet de savourer le miel de l'intelligence humaine. C'est la nouvelle manière d'apprendre, de réfléchir et de mettre en concert des idées. Très peu connu dans le coin, le concept y est rare. Quelques conférences montpelliéraines, une à Narbonne mais à Nîmes, rien. Rien jusqu'à ce 8 décembre 2017.

Grâce à qui ? Des intellectuels bien placés ? Que nenni ! Sans manquer de respect à Martina et Thibault..., même pas mais grâce à ces deux lycéens de Daudet à Nîmes. "On ne pensait pas que si peu de monde connaissait les conférences TEDx. Je connais TED depuis longtemps, je n'y ai jamais assisté mais comme à Nîmes il n'y en a jamais eu et qu'à Montpellier la dernière date de 2014, c'était le moment d'en organiser une. Je me suis rendue compte que c'était possible mais honnêtement je ne me doutais pas que n'importe qui pouvait le faire !" avoue Martina Stovickova, élève Tchèque de Nîmes. N'importe qui ? Non, quand même pas.

À17 ans, quelle force, quelle pugnacité, quelle prise d'initiative pour cette jeunesse nîmoise ! "Pour l'organiser, on a dû remplir un formulaire en Anglais. On nous a posé plein de questions et on a eu des rendez-vous Skype pour avoir notre licence valable un an. Deux profs (Mesdames Thorpe et Laupie, NDLR) se sont impliquées dans le dossier, mais nous avons choisi les orateurs et tout le reste en tentant de suivre le cahier des charges qui nous laissait beaucoup de liberté", affirme Thibault Maillet.

Le temps à Daudet, on connaît... Au moins grâce à la belle horloge du lycée ! (Photo Anthony Maurin).

Pour cette grande première, les jeunes ont choisi une thématique intergénérationnelle, le temps, l'horloge tourne. "C'est une question que l'on se pose. Doit-on se souvenir pour aller de l'avant ? D'autres questions se sont rajoutées mais c'est vrai qu'à Daudet, les horloges, on connaît grâce à celle du lycée ! Le temps est un vaste sujet mais notre conférence évoquera la mémoire ou encore l'horloge biologique, tous les enjeux actuels. C'est l'esprit d'un TEDx même si cette conférence est un TEDx Youth", ajoute Thibault.

C'est alors le choix des intervenants qu'il a fallu affiner. À Daudet, il y aura trois jeunes et trois plus âgés. Dans le désordre s'il vous plaît, Alain Guyard, le philosophe forain, racontera son parcours à travers la France pour parler philosophie dans les hôpitaux ou en prison. Nela Houšková, étudiante tchèque qui a parcouru l’hexagone seule, invitera au voyage. Romane Perrin, étudiante, évoquera la notion de temps en période d’orientation. Hanine Am, passionné de développement personnel, proposera de sortir de nos anciens schémas. Catherine Kosma, professeure et auteure, abordera la subjectivité du temps selon les cultures. Rachel Haderlé, étudiante, questionnera l’impact de l’être humain sur les animaux.

"On a créé une page Facebook puis les personnes se sont mises à vouloir nous contacter pour en savoir plus. Ca doit être ça l'effet TED ! Ça intéresse tout le monde en fait. Les orateurs sont venus à notre rencontre car nous n'aurions pas forcément pensé à eux. Ce qui est excitant, ce sont les rencontres que l'on fait", note Martina. "L'initiative vient de Martina qui suivait déjà des TEDx à l'âge de 13 ans. C'est très novateur pour Nîmes, ça manquait cruellement à la ville et ça implique notre lycée dans le projet ... Le rêve de Martina ? En organiser un dans les arènes !", avoue Thibault Maillet.

Martina rêve d'organiser une conférence TED dans le magnifique écrin antique, les Arènes de Nîmes (Photo Anthony Maurin).

Pour cette première, c'est l'esprit de TED qui va planer au pied des arènes. Le décor, la charte graphique, la police, la scénographie, le temps de parole des orateurs qui sera de 18 minutes pour que leur discours soit audible, accessible et non rébarbatif... Si vous ne pouvez pas y assister, la diffusion en ligne de l'événement est à ne pas manquer. "C'est novateur car lors des conférences TED, on trouve de grandes personnalités mais aussi des gens très ordinaires qui sont pourtant exceptionnels. Ils expriment leurs idées et permettent à la salle de réfléchir. Nous aimerions que le public puisse échanger avec les orateurs", raconte Martina. "L'idée se pose sur plusieurs échelles. Créer de la réflexion, mettre en commun des opinions en les partageant... TED, c'est très positif." ajoute Thibault.

À 17 ans, l'organisation d'un tel événement pourrait effrayer. "C'est un peu stressant, on a la pression car on ne doit pas rater cette première pour permettre à d'autres d'en organiser après nous. Nous voulons lancer le processus en espérant que d'autres le pérennisent. C'est tout bénéfice pour Nîmes. Nous vantons un projet lycéen pour lequel nous avons fait d'excellentes rencontres et nous sommes têtus", ajoute Martina Stovickova. Après ? "Déjà, on organise celui-là, après on vise le Bac et les concours !", expliquent les étudiants. Pour Thibault, ça sera Sciences Po et Martina devrait partir pour l'Angleterre.

Pour assister à ce TEDx Youth ? Déjà, il faut se bouger ! L'entrée est gratuite mais la salle ne compte que 300 places. Les billets sont nominatifs alors veuillez réserver par mail, ici. Pour en savoir plus et pour appréhender au mieux l'univers TED... TEDx talks et en France.

Anthony MAURIN

 

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité