A la unePolitique

DÉPARTEMENT Séance publique chargée ce jeudi

Débat sur le budget 2018, carte scolaire, rallonge financière pour les pompiers… Le menu du conseil départemental est copieux. Tour d'horizon pour vous mettre en appétit !

 

Les halles de Saint-Gilles. (Photo : Ville de Saint-Gilles)

Rénovation de l’auditorium oblige, les 46 conseillers départementaux poursuivent leur séance publique délocalisée dans les quatre coins du Gard. Après le Pont du Gard, Méjannes-le-Clap, c’est au tour de Saint-Gilles et de son conseiller départemental LR Eddy Valadier d’accueillir ses camarades dans les flambantes neuves halles Baltard.

Débat sur le budget 2018

La séance débutera avec le débat d’orientation budgétaire. Chaque président de groupe (PS, PCF, EELV, LR, UDI et Indépendants, FN) sera invité à se prononcer sur les orientations prises par l’exécutif PS-PCF-EELV pour l’année 2018. Pour Martin Delord, vice-président en charge des Finances, l’exercice démarre « sous de corrects auspices. » Les économies réalisées en 2015, 2016 et 2017 continuent de produire leurs effets, permettant à la collectivité de rembourser une partie de sa dette et d’accroître ses investissements : 137 M prévus en 2018 contre 120M en 2017.

Dans cette enveloppe, 6 M supplémentaires seront accordés aux routes. Ce qui permettra de réaliser le pont menant à la zone d’activité économique de la Grand’Combe et celui de Saint-Gilles sur le canal du Rhône à Sète. Des travaux sur le dangereux carrefour de Tavel seront aussi entrepris. Concernant le plan très haut débit du Département, 14 M seront débloqués pour équiper plusieurs communes en 15 méga.

Carte scolaire et pompiers 

La séance sera aussi marquée par l’examen de la nouvelle carte scolaire* du Département. « Le Gard est entré dans le dispositif expérimental de mixité sociale » explique la vice-présidente Nathalie Nury. À Nîmes, la nouvelle carte acte la fermeture du collège Diderot et l’affectation de ses 270 élèves dans d’autres établissements, comme Jean Rostand. « Le collège où tout le monde veut aller ! Pour ça, on a baissé les effectifs de Jean Rostand de 50 élèves : ils partiront à Jules Verne et à Feuchères » poursuit l’élue. Ce qui n’est pas sans déclencher la fronde de plusieurs parents du collège qui prévoient de venir manifester demain à Saint-Gilles.

Enfin, les élus voteront l’avenant à la convention avec les pompiers du Gard. Après un mois de grève, un accord a été trouvé avec le SDIS et les syndicats, le 20 novembre. Principal bailleur de fonds du SDIS*, le Département s’est notamment engagé à pérenniser sa rallonge budgétaire de 420 000€  jusqu’en 2019.

Demain à Saint-Gilles, les débats promettent d’être longs… Très longs. 

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

*Il s’agit de l’affectation des collégiens dans les établissements, selon leur école primaire ou lieu de résidence.

*SDIS : service départemental d'incendie et de secours. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité