ActualitésSociété

NÎMES Entretien, citoyenneté et débouchés

La Jeune Chambre Economique de Nîmes, citoyenne et professionnelle

Rajaa Nouali, directrice de la commission training Job K’fé version CV Citoyen, Marco Rodrigues président Jce de Nîmes, Léa Saint Samat étudiante à l’IUT et observatrice à la JCE Nimes et Morgan Vabre  ancien Président Jce Nimes.

L'action Training Job & CV Citoyen doit servir à une meilleure formation et un apprentissage ciblé de la citoyenneté pour une meilleure insertion professionnelle des jeunes.

La Jeune Chambre Economique (JCE) est composée d’hommes et de femmes âgés de 18 ans à 40 ans qui agissent sur le terrain pour proposer des solutions aux problématiques de notre société. À Nîmes, la JCE regroupe près d’une quinzaine de membres qui représentent tous les secteurs professionnels et qui partagent des valeurs d’humanité, de solidarité, de démocratie, de justice et d’initiative.

Dans le but de faciliter l’intégration des jeunes diplômés sur le marché de l’emploi, la Jeune Chambre Économique de Nîmes développe en partenariat avec l’IUT de Nîmes l’action Training Job & CV Citoyen.

À cette occasion, 100 étudiants de l’IUT de Nîmes ont été formés à la méthode de présentation "Elevator Pitch". Les étudiants ont également bénéficié d’un atelier de formation au CV Citoyen, un outil qui valorisait l’engagement associatif. Ainsi, des professionnels du recrutement ont réalisé auprès des étudiants des simulations d’entretien d’embauche.

D'autres actions sont à mettre au crédit de la JCE. Deux d'entre elles sont à surligner. Le "1er Forum des enfants", événement organisé à l’occasion du 25ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant et qui a rassemblé des associations, des organismes engagés pour les droits des enfants et bien entendu... Des enfants! Autre action, "J’Publie" est un projet qui offrait l’opportunité aux jeunes apprentis de publier des articles sur leur savoir-faire dans la presse locale. N'oublions pas "Act with bags" qui était un projet qui visait à récupérer et à valoriser les mallettes de congressistes dans le but de les transformer en cartables pour les donner aux enfants qui n’en ont pas.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité