A la uneActualitésNîmes OlympiqueSociétéSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Faire rêver 4000 personnes pour le match Anduze-Nîmes

8ème tour de la Coupe de France et grand derby gardois

Sporting Club Anduzien -
Nîmes Olympique, un derby gardois que les Crocos préparent depuis une semaine (Photo Anthony Maurin).

C'est l'heure! Le huitième tour de la Coupe de France a sonné et les Crocos se déplacent en terre alésienne, au stade Pierre Pibarot ce dimanche à 14h30 pour y affronter le SC Anduzien.

Anduze, anciennement en DHR mais fraîchement en R2 avec les changements de nomenclature, ne s'attendait certainement pas à un si beau tirage. Les Crocos non plus! A la sixième place du classement de leur poule, les Anduziens ne font pas trembler les Nîmois mais les "sudistes" connaissent le goût de la défaite face à une équipe dite mineure... La preuve l'an passé avec Istres où il y a cinq ans, déjà à Alès, contre l'OAC!

C'est un peu la fête du football gardois qui est donc attendue à Alès cet après-midi mais le Nîmes Olympique compte bien jouer le match à fond. Si les Anduziens risquent de vendre chèrement leur cuir, les Crocos ont la peau tannée par l'enjeu de la Ligue 2. Valdivia et Harek sont au repos, Boscagli incertain et Sourzac blessé au mollet depuis quelques jours.

"Nous mettons le groupe habituel, enfin la meilleure équipe possible compte tenu des risques de suspension et des blessures. On ne prend rien à la légère. Nous avons conscience qu'un exploit de l'équipe adverse est toujours possible, à nous de faire ce qu'il faut et de prendre ce match très au sérieux" assure Bernard Blaquart, entraîneur nîmois.

Bernard Blaquart (Photo Anthony Maurin).

A Alès sur une pelouse plus que moyenne, dans des conditions climatiques qui s'annoncent rudes mais devant 4000 supporters, c'est aussi ça le charme de la Coupe de France. Un pack est à la vente pour 10 euros et offre écharpe, drapeau, frites gonflables et sac à dos! Mais le SC Anduzien, 6ème de Régionale 2, a-t-il sérieusement les moyens de contrarier un Nîmes Olympique 2ème de Ligue 2? Certainement! La Coupe donne des ailes mais avec le vent qui est promis demain, attention à ne pas s'envoler trop loin.

"Nous sommes allés les voir jouer la semaine dernière et ce sont des garçons qui vont jouer un match très important pour eux. Un petit contre un gros, c'est toujours très populaire mais pour nous, c'est différent du tour précédent. Avec la trêve internationale, c'était compliqué, aujourd'hui ça va mieux" poursuit le technicien croco. Mais ne vous y trompez pas, les Nîmois, même s'ils espèrent poursuivre la belle histoire en coupe, ont un véritable objectif, la Ligue 2 et la possibilité d'une autre rêverie, celle de les retrouver l'année prochaine au sein de l'élite nationale du football français!

"Le championnat occupe nos esprits, la Coupe de France est une parenthèse mais c'est motivant et intéressant à jouer. Il est certainement plus facile de jouer la coupe quand on n'a rien d'autre mais dans tous les cas, on ne choisit pas la Coupe de France, c'est elle qui vous choisit! Le championnat, c'est le quotidien, c'est ce qui permet au club du vivre, la coupe est un bonus" note l'entraîneur nîmois.

Le groupe nîmois (Photo Anthony Maurin).

Après le test réussi à Lorient contre un gros calibre de la Ligue 2, faire face, la semaine suivante à un club plus discret... Il y a de quoi connaître le sens du grand écart cérébral pour des joueurs qui, comme Rachid Alioui par exemple, peuvent aller à la Coupe du Monde dans quelques mois. "Pour les joueurs, ce n'est pas évident mais ils sont très humbles et respectent leurs adversaires du jour. Anduze a fait un beau parcours et on va essayer de l'arrêter là". La clé du match? "Probablement le début de la rencontre. C'est toujours important car l'équipe qui marque en premier fait un bon bout de chemin. Nous avons le désir de commencer fort" conclut le coach Blaquart.

L'arbitre de la partie sera monsieur Eric Wattellier et le capitaine croco... Bernard Blaquart ne s'était pas encore posé la question mais Anthony Briançon tient la corde.

Bon match à TOUS les Gardois!

Le 11 de départ, version authentique du SC Anduzien: Jano Tomasi, JP Gourdon, Philippon Detravers, Emilio Iglesias, Dani Maurand, Nono Maharzi, Bébert Maurand, Pat Mayet, Bébert Choquer, Seb Bourelli et Jano Bardarier.

Le groupe du Nîmes Olympique: Valentin Rabouille, Baptiste Valette, Sofiane Alakouch, Olivier Boscagli (incertain), Anthony Briançon, Liassine Cadamuro, Gaëtan Paquiez - Antonin Bobichon, Romain Del Castillo, Téji Savanier, Théo Valls - Rachid Alioui, Umut Bozok, Lucas Buades, Clément Depres, Sada Thioub et Panagiotis Vlachodimos.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 31 ans et suis journaliste depuis près de dix ans. Nouveau dans l'équipe d'Objectif Gard, je suis en charge de l'actualité de la Camargue Gardoise. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close