A la uneActualitésPolitique

POMPIERS Les syndicats quittent le conseil d’administration…

Les pompiers protestent contre l’abandon de la hausse de la participation financière des communes, prévue dans l’accord du 20 novembre.

Au centre, le porte-parole du syndicat SUD, Nicolas Nadal. (Photo : Coralie Mollaret)

Nouveau rebondissement chez les pompiers… Cet après-midi, le président du SDIS* Alexandre Pissas a retiré de l’ordre du jour deux délibérations portant sur la hausse de 1% de la contribution communale, soit 280 000€. Cette hausse était prévue dans l’accord du 20 novembre, conclu entre le Département, le SDIS et les syndicats, mettant ainsi fin à un mois de conflit.

« On ne comprend pas ce revirement de situation ! »

En ouverture du conseil d’administration du SDIS, le président Alexandre Pissas a rappelé les raisons de ce retrait. Jeudi en conseil départemental, les élus de droite et plusieurs maires ont menacé de ne pas voter la globalité de l’accord si la hausse de la participation des communes n’était pas abandonnée. 

Devant la salle du conseil d’administration, Nicolas Nadal a interpellé l’un des élus de droite, Thierry Procida : « la ville de Nîmes met 539 000€ dans les illuminations de Noël ! On voit vos priorités ! » (Photo : Coralie Mollaret)

« Cette somme devait servir au maintien des effectifs dans les cantons reculés des Cévennes » rappellent les représentants syndicaux : le commandant Éric Agrinier responsable d’Avenir Secours (syndicat des cadres) et Nicolas Nadal, porte parole syndicat Sud. « Déçus » et « choqués », ils ont quitté le conseil d’administration : « on était sorti grandit de ce conflit avec une confiance qui commençait à se rétablir avec nos élus. On ne comprend pas ce revirement de situation ! »

Le Préfet, grand absent 

En guise de protestation, le représentant de l’État ne s'est pas rendu au conseil d'administration. Toutefois, Didier Lauga a fait parvenir un courrier au président du SDIS que ce dernier a lu en séance. « On comprend pourquoi le préfet n’est pas venu… Il l’a dit dans sa lettre, le retrait de ces délibérations est une violation de l’accord du 20 novembre ! » appuie Éric Agrinier.

Vers une nouvelle grève ?

Pour l’heure, on ne sait pas si les pompiers réinvestiront l'avenue Feuchères. « Nous allons en parler à nos camarades. La décision appartient aux hommes et aux femmes qui composent nos rangs » concluent à l’unisson les syndicats.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

*Service départemental d'incendie et de secours. 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “POMPIERS Les syndicats quittent le conseil d’administration…”

  1. Autant il faut revoir le mode de calcul de la part communale autant les menaces du président LR, Burgoa et la position de Bouad sont irresponsables lorsque tout le monde reconnaît le bien fondé des revendications des pompiers tant sur le plan matériel, humain, que sécuritaire.
    Burgoa et Bouad perdent le sens des priorités et des réalités pour satisfaire leurs ambitions sénatoriales auprès des maires.
    Concurrents et complices ils en oublient l’intérêt général.

    Conseiller FN Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité