A la uneActualités

INSOLITE Interpellé mardi, le cochon s’évade et sème aujourd’hui la panique dans les rues d’Alès

Photo illustration

Scène surréaliste, ce jeudi en fin de matinée, dans les rues d'Alès. Des équipages de la police nationale et municipale sécurisent les routes, à proximité du faubourg du Soleil et du quartier des Promelles. La raison de ce déploiement inhabituel des forces de l'ordre : un cochon de Chine de près de 80 kilogrammes qui erre dans le secteur. Habitué à sa tranquillité, ce brave animal est semble-t-il très excité et indomptable face au trafic automobile. Le cochon refuse de se faire interpeller. Après de longues minutes de course poursuite, les autorités sont parvenues à faire régner le calme, en isolant le porc et en le plaçant dans un jardin en attendant qu'une association de protection animale le prenne en charge.

Le plus incroyable, c'est que le mammifère, défavorablement connu de la police, joue avec les nerfs des Cévenols depuis le début de semaine. Mardi, déjà, il a fallu déployer les grands moyens pour l'intercepter dans le même secteur après sa première évasion. Un riverain avait accepté de le prendre en charge dans son enclos, histoire de rechercher sereinement les propriétaires qui ne se sont pas faits connaître depuis. Ce matin, donc, le cochon s'est fait la malle de sa maison d'accueil. Après cette seconde expédition, la police lance un appel à témoins afin de mettre la main... sur le propriétaire de l'animal.

Si vous avez des renseignements, il faut contacter le commissariat d'Alès au 04-66-78-14-22

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close