Actualités

LE VIGAN Le centre hospitalier « n’est pas menacé », pour le moment…

Martine Ladoucette entourée des élus locaux et du député lors de l'entretien au ministère. DR

Souvenez-vous, en février dernier, nous relayions les inquiétudes des élus concernant l'hôpital du Vigan. Suite au rachat de la clinique de la commune voisine de Ganges par le groupe héraultais Cap Santé, ils craignent une concurrence entre privé et public (relire ici).

Des inquiétudes prises au sérieux par une poignée d'élus locaux dont le député Olivier Gaillard, le maire du Vigan, Éric Doulcier, et le président de la communauté de communes, Martin Delord. Les trois hommes, accompagnés de Martine Ladoucette, directrice du CHU de Nîmes et directrice par intérim de celui du Vigan, ont été reçus au ministère de la Santé ce mardi 5 décembre.

Lors de cette réunion de travail en présence d'Anne Beinier, conseillère de la ministre Agnès Buzyn, le ministère a fait savoir que le centre hospitalier "n'est pas menacé". Mais les différents acteurs restent lucides comme l'explique le député Olivier Gaillard dans un communiqué : "Il n’en demeure pas moins la volonté des responsables du groupe Cap Santé de développer l’offre de soin privée sur ce territoire, qui pourrait dégrader, à terme, l’activité de l’établissement public".

Pour éviter tout conflit d'intérêt, l'idée d'un partenariat public-privé "afin de consolider les activités existantes et les étendre" est envisagé. Une réunion entre tous les acteurs pourrait se tenir prochainement.

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire également

Close
Close