A la uneActualités

DIMANCHE VILLAGES La crèche animée de Parignargues reprend vie pour les fêtes

La crèche animée de Parignargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Depuis près de 70 ans, la crèche animée de Parignargues revient dans l'église du village pour le plus grand plaisir des petits et des grands. L'an dernier, elle a attiré environ 5 000 visiteurs !

Plus de quarante ans après son décès, l’œuvre de l'abbé Jeanjean illumine encore les yeux des enfants. Cette crèche, qu'il a créée de ses mains dans les années 40, lui a demandé près d'une dizaine d'années de travail. Mais le jeu en vaut la chandelle, le succès est immédiat : elle est exposée à Paris en 1949 au profit du Secours Catholique ainsi qu'aux Arènes de Nîmes. Depuis cette époque, à l'approche des fêtes de Noël, la crèche trouve sa place dans l'église de Parignargues, là-même où officiait l'abbé jusqu'à son décès à la veille du Noël 1971. Et depuis 70 ans, les 50 automates régalent le public.

L'église de Parignargues. Photo Tony Duret / Objectif Gard

"C'est toujours la même crèche, elle n'a pas changé !", explique Rémi, l'un des douze bénévoles de l'association la crèche animée de Parignargues. Sous le charme du travail d'orfèvre réalisé par l'abbé, Rémi connait par cœur chacun des rouages de la crèche. "Entre l'arrivée de ce personnage et la sortie de celui-ci, ça se joue à la seconde près et depuis 70 ans il n'y a jamais eu le moindre décalage", s'étonne-t-il encore. Si le mécanisme et l'esprit de la crèche sont conservés, les bénévoles s'investissent pleinement, chaque année à partir de septembre, pour des travaux de "rafraîchissement". Rémi détaille : "On refait les habits ou la peinture. Cette année, on a démonté l'étable pour la traiter et la poncer. Les personnages ont été nettoyés au coton tige. Nous sommes tous des passionnés". Les bénévoles sont également là pour accueillir et renseigner les visiteurs tous les mercredis, samedis et dimanches entre 14h et 18h entre le 2 et le 20 décembre. À partir du 21 décembre et jusqu'au 7 janvier, les visites sont ouvertes tous les jours de 14h à 18h. L'entrée est libre.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité