A la uneFaits Divers

NÎMES Interpellations et perquisitions : la discothèque le « JOY  » fermée 6 mois

Les gendarmes Gardois enquêtent autour d'un trafic de cocaïne et d'une association de malfaiteurs

Photo Objectif Gard/ B.DLC. Le Joy, la discothèque Nîmoise est fermée pour 6 mois par la justice.

Toute la ville en parle depuis lundi. La discothèque le "JOY" située sur les hauteurs de Nîmes, quartier de Castanet, sur la route de Sauve a fermé ses portes pour 6 longs mois. C'est une décision judiciaire apposée à l'entrée de l'établissement qui indique les raisons de cet ukase imposé par les magistrats. Et sur le scellé collé par les limiers de la Section de recherches de Nîmes, en charge des investigations depuis plusieurs mois, les infractions reprochées sont nombreuses : " transport, détention, offre, cession ou acquisition de stupéfiants. Participation à une association de malfaiteurs. Préparation à un délit puni de 10 ans de prison". Les gendarmes Nîmois ont frappé, samedi matin en zone police, en déboulant dans la discothèque pour une perquisition en règle. Dans la même journée, 6 hommes ont été interpellés. Des arrestations et perquisitions dans plusieurs lieux, suite à de nombreux actes d'enquête qui se déroulent depuis des mois autour d'un trafic de cocaïne auquel se livrerait plusieurs personnes gravitant autour et dans de cette discothèque bien connue des jeunes Nîmois. Avec une conséquence déjà bien visible sur la porte d'entrée de l'établissement. " Samedi soir déjà, la porte était fermée et sur le scellé affiché, les gendarmes avaient indiqué que la boîte était fermée pour 6 mois ", témoigne un jeune fêtard qui n'a pas manqué de nous alerter de cet incident. L'enquête des gendarmes gardois se poursuit et plusieurs personnes seraient en cours de présentation, ce mardi, au Palais de Justice de Nîmes...

 

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close