A la uneFaits Divers

NÎMES Un jeune conducteur frappé, hospitalisé et opéré : 2 hommes en garde à vue

 

L'Hôtel de police de Nîmes. Objectif Gard

Deux hommes poursuivent jusqu'à chez lui un conducteur

Deux hommes, déjà connus des services de police, sont en garde à vue au commissariat de Nîmes, depuis ce jeudi matin. Ils sont suspectés d'une sauvage agression qui s'est déroulée, mercredi en soirée, au quartier Notre Dame. Des violences incroyables pour un motif apparemment futile. Au départ, un jeune conducteur d'une vingtaine d'années, a été poursuivi par deux hommes en voiture, à cause d'un simple refus de priorité. Après une altercation verbale entre les deux automobilistes, un homme et son passager auraient suivi pendant plusieurs minutes, jusqu'à chez lui, le jeune conducteur... Ce dernier, en arrivant à son domicile, a voulu se protéger en accédant rapidement dans son hall d'entrée d'immeuble, mais les deux agresseurs ont commencé à frapper violemment, notamment l'un avec une barre.

Un pompier qui vend des calendriers veut s'interposer.

C'est à ce moment-là qu'un sapeur-pompier en train de vendre ses calendriers de fin d'année est arrivé sur les lieux et a essayé de s'interposer. Un des individus aurait alors exhibé une arme en demandant au pompier de se tenir tranquille. Après le passage à tabac de l'automobiliste, les deux hommes ont quitté les lieux. Ils ont été interpellés, ce matin, par les policiers Nîmois et placés en garde à vue. Le jeune conducteur a été pris en charge et emmené vers le CHU Caremeau où il est toujours hospitalisée. On a appris ce jeudi soir, qu'il souffrait de plusieurs fractures et qu'il a été opéré.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité