A la unePolitique

LE 7H50 de Jean-Marc Roubaud : « porter des projets communs entre Agglos »

Le maire de Villeneuve et président du Grand Avignon, Jean-Marc Roubaud, est devenu lundi président de la toute nouvelle association Grande Provence, qui regroupe seize collectivités du delta du Rhône.

Lors de la réunion de création de l'association Grande Provence, lundi à Paloma (DR)

Parmi elles, Nîmes Métropole, Alès Agglo, l’Agglo du Gard rhodanien, Beaucaire Terre d’Argence ou encore la Communauté de communes du Pont du Gard, mais aussi Arles-Crau-Camargue ou encore Luberon Monts-de-Vaucluse. Autant de collectivités qui s’engagent à travailler sur des projets communs, « mais sans créer un nouvel étage au mille-feuilles administratif », précise le président de Nîmes Métropole et trésorier de cette nouvelle association Yvan Lachaud.

La constitution de cette association marque une nouvelle étape dans ce projet de Delta rhodanien que Jean-Marc Roubaud a initié et porte depuis plusieurs mois. Pour en savoir plus, nous lui avons posé quatre questions.

Objectif Gard : Quelle est la raison d’être de cette association Grande Provence ?

Le maire de Villeneuve, président du Grand Avignon et président de l'association Grande Provence (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

Jean-Marc Roubaud : Il s’agit d’abord de structurer notre territoire qui se trouve entre les métropoles de Lyon, Montpellier et Marseille. Il faut être capables d’être identifiables, de porter des projets communs pour ne pas simplement être au confins de ces trois métropoles, eu égard aux richesses de notre territoire, la Grande Provence.

Sur quels projets concrets allez vous travailler ensemble ?

Nous avons identifié certains thèmes qui nous réunissent. Le premier lien de ce territoire, c’est le développement économique, avec nos spécificités dans le tourisme, la culture, le patrimoine. Nous allons aussi travailler sur d’autres sujets comme les transports ou les inondations.

Votre démarche semble correspondre aux grandes orientations du gouvernement en matière d’organisation des territoires. Vous êtes précurseurs ?

La plupart des parlementaires du territoire étaient là hier (lundi, ndlr), nous les avons sensibilisés et ils sont membres associés. Parmi eux, il y a Jean-François Cesarini (député LREM de la 1ere circonscription de Vaucluse, ndlr) qui a une mission sur l’organisation des territoires. Il sera force de proposition. Le but n’est pas de faire une nouvelle métropole et fondre les structures actuelles dans une nouvelle, mais on veut travailler sur des projets concrets, les mettre en oeuvre pour ne plus nous reposer sur les lauriers des réputations de Nîmes, Avignon et Arles. Aujourd’hui ça ne suffit plus : nous sommes en concurrence avec les autres territoires. Nous élus, nous ne sommes plus là pour défendre chacun son territoire, mais pour le promouvoir.

Quelle est la prochaine étape ?

Nous rentrons dans la phase projets. Dès que la validation des sujets à élaborer sera faite, on votera les projets ensemble et on les mettra en route.

Propos recueillis par Thierry Allard

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité