A la unePolitique

LAUDUN-L’ARDOISE La majorité municipale démissionne en bloc

C’était probable, notamment depuis le conseil municipal de mardi, c’est désormais un fait : la majorité municipale de Laudun-l’Ardoise, ou plutôt ce qu’il en reste, rend son tablier. Il y aura une élection municipale en 2018.

Mardi soir, lors du conseil municipal de Laudun-l'Ardoise (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

« On vient de démissionner en bloc, les cinq adjoints et les dix conseillers municipaux (de la majorité, ndlr) », explique ce soir l’adjoint chargé des risques majeurs Jérôme Bordary. Pour l’élu, « c’est la suite logique de la démission de Philippe Pecout (le maire, ndlr), on fait bloc derrière lui. » Plus largement, la situation était devenue intenable : « on ne peut plus avoir une majorité dans une ambiance comme celle là, et elle est trop fragile, à 15 élus contre 14 », explique l’adjoint. Une majorité qui aurait sans doute sué à grosses gouttes lorsqu’il se serait agi de faire passer le budget prévisionnel…

Concrètement, les conseillers municipaux démissionnaires vont envoyer leur démission à la mairie, et les adjoints les feront parvenir au préfet, qui aura la charge de les accepter. Une formalité, qui actera alors le retour des Laudunois et les l’Ardoisiens aux urnes, probablement avant le printemps 2018. « Philippe Pecout assurera la continuité jusqu’aux élections », précise Jérôme Bordary.

Pour l’heure, nul ne sait qui repartira au front pour ces nouvelles élections. Philippe Pécout lui-même ? « Il se prononcera vendredi prochain, il prend une semaine de réflexion », affirme son adjoint. Jérôme Bordary est dans le même cas de figure, estime qu’il est « trop tôt pour (se) décider » et indique attendre la décision de Philippe Pecout pour se prononcer.

Avec ce vraisemblable retour aux urnes, les citoyens de la commune vont donc prendre le rôle de juge de paix d’une situation délétère devenue donc intenable. Reste maintenant à voir comment les élections tourneront : si la configuration actuelle se profile, on pourrait voir quatre listes s’affronter. De quoi douter qu’une majorité claire soit en mesure de se dégager du futur scrutin.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Lire aussi : LAUDUN-L’ARDOISE Le conseil municipal lave son linge sale en public

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité