A la uneActualitésSociété

SAMEDI, C’EST VOUS ! Fanny Van Rensbergen : « C’est quand même beaucoup d’argent gaspillé… »

Chaque samedi à 14 heures, Objectif Gard ouvre ses colonnes aux lecteurs. À charge pour eux de nous raconter ce qui a retenu leur attention dans l'actualité de la semaine. Flash-back, retour en arrière. Paroles de Gardois !

Fanny espère pouvoir assister à un concert dans les arènes l'été prochain (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Étudiante en deuxième année de classe préparatoire de littérature au lycée Mistral d'Avignon, la jeune Nîmoise (19 ans) porte un regard critique sur les événements qui ont émaillé cette semaine.

Sans rentrer dans le jugement et en évitant de prendre la position du moraliste, la brunette fustige l'attitude du premier ministre, Édouard Philippe, et ses dépenses somptuaires. "J'avoue avoir un peu de mal à comprendre que le premier ministre s'offre des déplacement à plus de 300 000 euros dans un avion privé pour revenir du Japon alors que le gouvernement en avait mis un à sa disposition. C'est quand même beaucoup d'argent gaspillé et je pense qu'il aurait pu être plus utile de le distribuer à des personnes en difficulté ou à des associations. À l'heure où on demande aux Français de se serrer la ceinture et où les avancées sociales sont remises en cause, les membres du gouvernement devraient  montrer l'exemple. Dans certains pays nordiques, ils utilisent les transports en commun et ils ne s'en portent pas plus mal. Avec les hommes politiques, c'est un peu toujours la même chanson : faites ce que je dis, mais pas ce que je fais... Après ça, il ne faut pas s'étonner de voir que les gens, et en particulier les jeunes,  se lassent de la politique et perdent confiance en leurs élus..."

Hispanophone et....hispanophile, la demoiselle a aussi suivi avec attention les élections en Catalogne. À son analyse, les Catalans sont peut-être bien fondés à réclamer leur indépendance mais elle émet quelques restrictions quant aux conséquences d'une éventuelle partition de l'Espagne : "Je comprends que les Catalans soient fiers de leur région et de leur culture. Pour autant, l'idée que la Catalogne veuille quitter le giron de l'Espagne sous prétexte d'en avoir assez de payer pour les régions plus pauvres ne me semble pas très moral. Dans l'idée que je m'en fais, à l'intérieur d'une nation, le peuple doit se montrer solidaire et les plus riches aider les plus pauvres. Je ne crois pas que la Catalogne et ses habitants aient beaucoup à gagner en devenant indépendants. Et il me semble que chez les Catalans, cette idée ne fait pas l'unanimité. Plutôt que de rassembler, ce débat ne fait que diviser la population au point qu'au sein même de certaines familles les gens se fâchent et ne se parlent plus. Je me demande comment tout ça va se terminer..."

Pour en terminer sur une note plus légère, Fanny se réjouit du casting des artistes qui se produiront cet été au festival de Nîmes. "Je trouve que cette année on est gâté. Il y en a pour tous les goûts. Simples minds, Texas, Sting, Orelsan, Lenny Kravitz et Jamiroquai dans les arènes ! C'est du lourd ! Je ne sais pas si je pourrais m'offrir un billet de concert mais j'aimerais bien..." 

Propos recueillis par Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité