Faits Divers

GARD Deux fois condamnés aux Assises, Tangorre est écroué pour corruption d’une adolescente

DR

Il a été une figure judiciaire des années 80 et 90. Luc Tangorre, 58 ans a été écroué il y a quelques jours dans le Rhône pour " corruption de mineur de moins de 15 ans ". Le suspect a été interpellé la semaine dernière, suite à une plainte d'une famille du département du Rhône. En août dernier, il est suspecté d’avoir cherché à attirer, une adolescente âgée de 14 ans, dans un parc de Saint-Martin-en-Haut. L’homme aurait posé sa main sur l’épaule de l’adolescente et lui aurait dit qu’il aimerait faire sa connaissance, avant d’être interrompu par l’arrivée d’une amie de la jeune fille, qui a ensuite fait part de la scène aux enquêteurs. Il lui aurait également proposé un rendez-vous le lendemain à l’écart ", rapporte le quotidien le Progrès qui révèle l'information. Dans ce dossier, il est défendu par son avocat Gardois, Maître Marc Roux qui doit rencontrer son client prochainement en maison d'arrêt. Contacté, le pénaliste Nîmois ne souhaite pas faire de déclaration.

Luc Tangorre a défrayé la chronique judiciaire à plusieurs reprises dans le sud de la France. Surnommé " le violeur des quartiers sud de Marseille ", il a été condamné par les Assises des Bouches du Rhône en 1983 à 15 ans de réclusion pour 8 viols et 10 tentatives dans la cité phocéenne. Des émissions de télé, des livres et un comité de soutien important regroupant de nombreux intellectuels parisiens étaient parvenus à faire infléchir l'opinion publique. Luc Tangorre a ensuite été gracié partiellement par le Président de la République, François Mitterrand, en 1986... 4 mois après avoir été gracié, Luc Tangorre a violé deux touristes américaines durant la Feria de pentecôte. Il a été sanctionné en 1991 à 18 ans de réclusion, par la Cour d'Assises du Gard pour les abus sexuels sur les jeunes vacancières américaines. Le violeur en série a toujours nié les accusations.

Dans le Gard, Tangorre fait encore l'objet de plusieurs enquêtes pour " agression sexuelle " sur des adolescentes rencontrées durant les vacances d'été 2014 au Grau-du-Roi... Il avait été placé sous contrôle judiciaire.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité