ActualitésPolitique

GARD Taxe d’habitation : sa suppression divise

Cadeau de Noël pour les uns, démagogie pour les autres… Les parlementaires du Gard sont divisés sur la suppression progressive de la taxe d’habitation pour 80% des foyers.

Photo d'illustration. Droits réservés.

C’est l’une des mesures contenues dans la loi de Finances 2018, adoptée définitivement la semaine dernière par l’Assemblée nationale. L’année prochaine, la taxe d’habitation sera progressivement supprimée pour 80% des foyers. « Par exemple, vous payez 600€ de taxe d'habitation : dès l'an prochain, la diminution sera de 200€ ! » illustre le député En Marche! de la 5e circonscription du Gard, Olivier Gaillard.

Si pour le macroniste, il s’agit d’une « bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat », son avis n'est pas partagé par les deux sénatrices LR du Gard. Pascale Bories et Vivette Lopez dénoncent, elles, « une mesure démagogique votée sans l’accord du Sénat. Nous sommes très inquiètes de cette disposition, qui va fragiliser le bloc communal. » Recette pour les communes, une partie du taux de cette taxe est fixé par les maires. « C'est une taxe dynamique qui permet aux communes d’agir démocratiquement, suivant les orientations du conseil municipal » poursuivent les élues de droite. 

« Si une commune veut augmenter sa taxe d'habitation pour les 20% de personnes qui ne bénéficient pas de cette suppression, elle le pourra » rétorque Olivier Gaillard. Avant d'ajouter : « il n'y aura pas de compensation mais un dégrèvement. Si la commune connaît une évolution de la population à travers de nouvelles constructions, elle bénéficiera de nouvelles recettes. »

Le Conseil constitutionnel saisi 

Pas de quoi convaincre ses adversaires politiques... « Cette suppression sera certes compensée, mais combien de temps et selon quelles conditions ? » Et d'annoncer : « Nous allons saisir le Conseil constitutionnel pour vérifier que cette disposition est bien, comme nous le pensons, contraire à notre loi fondamentale ! » 

CM

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD Taxe d’habitation : sa suppression divise”

  1. Ce sont ceux qui continueront à la payer qui prendront toutes les augmentations !!! fait pas bon travailler en France. Il y a une catégorie de travailleurs, qui sont loin d’être des nantis, qui prennent toutes les augmentations dans la Gueu.. Mauvaise classe pas assez pauvre, et pas assez riche. Bref, on tire toute une classe vers le bas !!!!!

  2. Pour Macron l’économie solidaire c’est déshabiller la classe mois pauvre pour habiller celle plus pauvre. N’oubliez pas cet aveu maladroit qui en dit long sur sa conception de l’humain et de l’économie:…des gens qui réussissent et les gens qui ne sont rien… . Autre exemple en ponctionnant les retraités pour donner du pouvoir d’achat aux salariés. Dire que la suppression T.H. sera compensée auprès des communes peu de maires apparemment n’y croient. Elu pas une minorité faut faire avec. Pour les pleurs voyez ses députés qui sont là pour sécher vos larmes .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité