Culture

NÎMES Une année de concerts à Paloma

Coup de projecteur sur la programmation 2018

Étienne Daho se produira à Paloma le 24 novembre prochain

La programmation à peine mise en ligne et déjà certaines dates sont complètes. Passage en revue des dates déjà connues, pour ne rien manquer et réserver dès maintenant. D'autres sont à venir… nous vous tiendrons au courant. 

JANVIER

Lundi 15 à 19H00 : Festival Flamenco : Claroscuro d'Angel Muñoz Complet

Jeudi 25 à 20H00 : Lancement de la bourse des jeunes talents de Nîmes : les Rustyn's +Welch. Deux groupes hauts en couleurs avaient séduit le jury et le public lors du concert de sélection en avril dernier : l’énergie Rythm & blues des Rustyn’s et le rap hippie de Welch.

FÉVRIER

 

Jeudi 1er à 20H00 : Louane Complet. Après le triomphe de son dernier album, Louane revient fort sur le devant de la scène avec son nouveau tube « On était beau » et un album à paraître le 10 novembre. L’occasion pour la jeune artiste d’offrir quelques soirées privilégiées à son public avant de la retrouver sur une plus longue tournée.

Vendredi 2 à 20H00 : BB Brunes. 10 ans déjà que les BB Brunes tournent sans cesse sur nos platines et sur les plus belles scènes françaises et européennes. Le quatuor a tout fraîchement annoncé un nouveau single, ‘Eclair Eclair’, qui inaugure un véritable virage musical : groove, pop, électro et bien sûr rock. Des mélodies et des textes d’Adrien Gallo, habillés collectivement par le groupe, qui annonce d’ores et déjà un nouvel album pour septembre prochain. Mais pas seulement.

Samedi 3 à 20H00 : Pierre Lapointe "la science du cœur".  Des textes qui vont droit au cœur et à l’âme, qui nous entraînent dans son univers, sans artifice, sensible et sans pudeur. Une prestation imprégnée d’humanité, de tendresse, de sourires et de rires. Une musique qui nous prend à bras le corps en symbiose avec les mots et les images ; une performance à cœur ouvert, à hauteur d’homme, bien et beau dans sa peau.
Mardi 6 à 20H00 : Tanika Charles +Slim Paul. Qui dit Canada, dit forcément poutines, grands espaces et grand froid ! Mais sachez que le Canada abrite aussi la voix chaude et suave de l’étoile montante de la Soul,  celle de Tanika Charles. Sa musique dotée d’un mordant irrésistible, à la fois moderne et rétro, vient embellir ses textes criant de vérités. Si Tanika le chante c’est qu’elle l’a vécu ! Comme son titre phare Soul Run qui raconte comment elle a emprunté la voiture de son fiancé pour démarrer sa carrière de chanteuse. En première partie, la voix rugueuse et suave de Slim Paul vous donne envie de partir sur les routes, un peu à la manière d’un Jack Kerouac, en s’imaginant foncer vers les grandes plaines américaines, cheveux aux vents, un air de Blues en fond sonore.

Samedi 17 à 20H00 : Chain & The gang.  Icône punk, showman fascinant (le public de This Is Not A Love Song 2017 se souvient encore du concert de The Make Up), intellectuel du rock, Ian Svenonius multiplie les projets et formations. Cette fois-ci, c’est avec Chain & The Gang qu’il revient à Paloma. En l’espace de quelques mois,le groupe publie un album rétrospectif intitulé Best of Crime Rock puis suivra Expérimental Music qui entend poursuivre l’oeuvre de John Cage ou Yoko Ono. Musique expérimentale certes mais aussi et surtout du bon vieux rock‘n’roll 60’s, à base de riffs de guitare fougueux, chant exalté et un Ian Svennonius transcendé.En première partie, on retrouve le rock de Mummy’s gone qui poursuit son tour dans Nîmes.

Jeudi 22 à 20H00 : $uicibedboy$ est de retour avec cinq nouveaux chapitres de sa saga Kill Yourself.  Cette série est un voyage musical, aussi sombre que créatif. Le duo de la Nouvelle Orléans a été comparé aux légendaires Three 6 Mafia, et même si le contenu est différent, l’ambiance brute est similaire. Tellement que Juicy J a contacté les boy$ pour la production de sa mixtape Highly Intoxicated, prévue pour septembre. Succès public et critique pour un album qui est tout simplement une tuerie !
Samedi 24 à 20H00 : Céleste + Verdun. Céleste, c’est une musique emplie de noirceur, de désespoir et curieusement pleine d’énergie. Les lyonnais proposent un voyage à travers les abysses avec un post hardcore teinté de black-metal et de sludge. Et pour parfaire le voyage, ils imposent lors de leur concert un jeu totalement dans le noir, avec pour seul éclairage, des stroboscope et des lampes frontales rouges… troublant. Après la parution de leur premier EP « The Cosmic Escape of Admiral Masuka » en 2012, et 4 années un peu plus calmes, les 5 montpelliérains de VERDUN sortent « The Eternal Drift’s Canticle » en 2016, leur premier album long format. Entre le doom, et le sludge hardcore, Verdun a su créer une alchimie entre une musique psychédélique et maléfique qui plonge dans les tréfonds des enfers
MARS

 Vendredi 2 à 20H00. Lorenzo. Planqué sous son bob, ses lunettes et sa moustache, le rappeur d’à peine 20 ans est apparu sur Youtube en 2015, tel un pop-up. Depuis, il ne cesse de monter en grade. Membre du collectif underground rennais Columbine, ce partisan de l’humour potache rappe parfaitement dans les cordes, avec une verve à la fois littéraire et ordurière, évoquant Charles Bukowski et Slim Shady dans ses textes. En somme, cet ovni du rap français boxe seul dans une catégorie qui n’existe pas et ça lui va bien.

Dimanche 4 à 18H00. Milka Chance. Rencontrés au lycée à Cassel, en Allemagne, le guitariste et chanteur Clemens Rehbein, ancien membre du quartette de jazz Flown Tones, et le DJ-programmeur Philipp Dausch forment le duo Milky Chance en 2012. En 2015,, le groupe devient un trio avec l’arrivée du guitariste, bassiste et harmoniciste Antonio Greger, qui apporte un son plus rock et blues aux nouveaux titres. Il participe à l’enregistrement du deuxième album Blossom, qui offre le single « Cocoon »  en fin d’année 2016, avant sa parution en mars 2017. Au menu figure notamment la chanson « Bad Things », interprétée par Izzy Bizu.

Vendredi 9 à 20H00. Pleymo. 20 ans, ça se fête et ce n’est pas Pleymo qui dira le contraire ! Le groupe de néo métal français qui a fait rimer scratch, skate et pantalon sous le genou avec « cool », rebranche le son après 10 ans d’absence et 20 ans de carrière. Pas encore de nouvel album, Pleymo connu pour être un monstre du live, préfère avant tout remonter sur scène pour une tournée événement. Les fans de la première heure ou ceux restés bloqués à l’époque des Linkin Park, Limp Bizkit et autres Deftones, apprécieront le retour du meilleur groupe de néo métal français !

Samedi 10 à 20H00. Bal en L'air. Après une première édition en 2017 qui avait fait tourner et danser la grande salle, le Bal en l’Air est de retour sous le signe de la convivialité. Ce concert est proposé dans le cadre des Trad’session (Saison itinérante des musiques traditionnelles dans les salles de musiques actuelles de la région Occitane). Ce projet est porté par Le Fil Production en partenariat avec les acteurs du territoire et le concours de la région Occitanie.

Samedi 17 à 20H00. Glitter Fever VII.  La soirée burlesque, rock, glamour, sexy et déjantée, revient pour sa 7ème édition sur la scène du Club de Paloma, transformée en cabaret glam pour l’occasion. Au programme, comme à chaque fois, un tout nouveau spectacle inédit ! Retrouvez les divins : Kiki Beguin (Paris) drôle et poétique, La Machine (Nîmes) macho aux effluves d’after shave, Qo Boylesque (Montpellier) énergique et déjantée, Coco de Paimpol (Lyon) coquin et désopilant, Valentina del Pearls(Paris) la réincarnation de Betty Boop, Lili Chantilly (Montpellier) voluptueuse et glamour et Miss Glitter Painkiller(Nîmes) pin-up fougueuse et explosive.

Mercredi 21 à 20H00. Avatar. Tout droit venu de Scandinavie, le groupe Death mélodique Avatar nous plonge dans leur univers clownesque foisonnant, où les guitares saturées et la voix mélodieuse du chanteur s’entremêlent pour un spectacle assurément épique.

Jeudi 22 à 20H00. Feu! Chatterton. Après un premier album couronné de succès qui en a fait les figures de proue de la nouvelle chanson française et une tournée épique achevée à l’Olympia, Feu! Chatterton signe son grand retour sur scène. Le quintette incandescent y livrera un tout nouvel album, à paraître bientôt, dont le premier extrait, Souvenir, nous promet clarté diffuse et nostalgie poignante.On les avait quitté au petit matin, exaltés et tremblants d’avoir traversé la nuit électrique. On les retrouve à l’heure voluptueuse de la sieste, dans la calme lumière de l’après-midi, les sens toujours en éveil. De quoi espérer un live habité et lumineux, rageur et tendre, captivant. La fête a commencé. Mais sur quel pied danser ?

Samedi 24 à 20H00. Roméo Elvis. Une voix profonde, des textes incisifs et un sens de l’humour aiguisé. Voilà ce qui fait de Roméo Elvis une valeur sûre du rap belge. Après le succès de son EP Morale en collaboration avec le producteur Le Motel, il revient en force avec Morale 2, un projet aux sonorités diverses, autant innovantes que magnétiques. Authentique et spontané, l’artiste a su se créer une solide réputation auprès du grand public. On vous le dit, le nom de Roméo Elvis est déjà sur toutes les lèvres !
Samedi 31 à 20H00. Lomepal +Sopico. Complet . Lomepal, Nouveau visage du rap français que l’on découvre grimé en femme sur la pochette de son album « Flip »,  navigue entre les genres avec une facilité nonchalante et une réussite éclatante. Entre rap technique, rimes en cascades, chant et productions électroniques, pop voire mélancoliques le rappeur raconte ses interrogations  et la réalité. Membre du collectif 75e session, Sopico sort de l’ombre et fait ses armes avec MOJO, un 15 titres qui démontre l’étendue de son talent. 
AVRIL

Samedi 7 à 20H00. Fakear. Qui ne connait pas Fakear ce petit génie de la musique électronique ? Nourrit aux symphonies de Ravel et aux chants de Cheb Mami, ce beatmaker français est playlisté par les meilleurs DJ internationaux du moment. Son dernier EP Asakusa s’inspire directement du Japon poussant ainsi ses collages électroniques singuliers vers une esthétique tokyoïte épuré. En somme, Fakear délivre un son parfait pour se laisser aller, danser, s’embrasser et contempler le monde… ensemble.
Samedi 14 à 20H00. Brigitte. Complet. Brigitte s’invente, se réinvente sans cesse et aime à nous surprendre, femme plurielle aux multiples facettes. Difficile de résister à son charme…
Jeudi 26 à 20H00. Hellefest Warmup Tour 2K18 : You can't control it. En octobre dernier, le festival Hellfest a eu l’occasion de vendre l’intégralité de ses 52 000 pass 3 jours, avant même d’avoir annoncé sa programmation. Victime de son succès et quotidiennement soutenu par une énorme communauté de fans, le festival a toujours essayé de rester au plus proche de ses festivaliers, de les écouter et même de les rencontrer. Concerts : Ultra Vomit & Display of Power. Ultra Vomit est un groupe de heavy metal parodique, initialement aux influences grindcore, originaire de Nantes. Leurs morceaux contiennent généralement des paroles humoristiques, influencées par le monde des dessins animés, de la publicité et de la culture populaire en général. Une partie de leur répertoire est constituée de reprises du Top 50 réarrangées. Display Of Power est le suprême « tribute » band européen de Pantera. Formé en 2002 en Galice ( Espagne ), le groupe a déjà effectué plus d’une centaines de shows. Display Of Power met un point d’honneur à respecter l’intégralité des codes et gestuelles du groupe phare des années 90 ! Il propose une prestation énergique à l’image de Pantera ! Fucking hostile !
Vendredi 27 à 20H00. Nisa. Oui la tournée de Niska passera bien par Paloma ! Ce phénomène du rap français est apparu pour la première fois en 2016 aux côtés de Maitre Gims pour le désormais célèbre titre Sappés comme jamais. À fond dans l’égo trip (sous-genre très répandu du rap), Niska rencontre le succès avec Réseaux, un hymne aux réseaux sociaux. Ils part maintenant à la rencontre de son public. Soyez à l’heure au rendez-vous.
OCTOBRE

Jeudi 4 à 20H00. Kyo. Qui ne se souvient pas de leur tube La dernière danse qui avait marqué l’année 2003 ?! Et bien les voilà de retour avec un nouvel album. Kyo nous livre ici l’album de la maturité. Un album intense et prenant composé de chansons habitées et rugueuses, un album aux tonalités charnelles, un de ceux qui rentre dans la peau.
NOVEMBRE

Samedi 24 à 20H00. Étienne Daho. Étienne Daho est de retour avec une nouvelle tournée coup de poing : « Blitz ». Engagé dans une « guerre éclair », le chanteur se pose le défi d’apporter plus de légèreté face à la torpeur ambiante grâce à sa verve poétique, mise en musique sur une pop psychédélique et des ballades planantes. Le tout, en gardant bien sûr, cette élégance à la française, qui est depuis toujours sa marque de fabrique.
Pour être sûr d'avoir une place :  Réservez ICI

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité