ActualitésSociété

TOROS Littérature et tauromachie pour le Vomitoire 105 à Nîmes

Lecture de Philippe Béranger pour les 10 ans du prix Hemingway à l'hôtel Imperator. (photo Baptiste Manzinali / Objectif Gard)

Débuter l'année de la bonne manière est une chose des plus importantes. Pour l'aficion locale, l'hiver est synonyme d'absence. Pas de corrida, des toros au campo, des toreros partis se réchauffer le cœur et les mains aux Amériques, bref, sans les videos et les sorties dominicales, pas grand chose à se mettre sous la dent!

Mais l'hiver, pour les clubs taurins, c'est aussi et surtout l'occasion de parler basique. De causer des règles, des enjeux, des anecdotes mais aussi de parler de broutilles fantasmées et de souvenirs bien réels. En tout cas, Au Vomitoire 105, ce vendredi 12 janvier 2018 sera donnée une soirée un peu spéciale où littérature et tauromachie seront liées.

Jacques-Olivier Liby, vice-président des Avocats du Diable.

A l'hôtel Le Cheval Blanc à Nîmes, le club taurin donne rendez-vous à ses membres et plus encore, à un trio de bons hommes. Le premier sera le lecteur du soir. Philippe Béranger, excellent conteur qui a ses accointances avec les Avocats du Diable, sera la tête d'affiche. Il devrait lire "La corrida en poésie" d'André Montagard. Le comédien sait faire donc pas d'hésitation, foncez.

Deuxième du cartel, un peu selon les exigences d'un certain Jose Tomas, Jacques Olivier Liby jouira d'une carte blanche! Président de l'association des Avocats du Diable, le bougre devrait faire travailler vos neurones. Histoire de ne pas perdre le nord, il vous prendra sous ses ailes et vous embarquera là où lui seul peut vous emmener, dans son univers fait de chimères et de raison, de passion et de célébrations.

Enfin, finement associé aux deux premiers depuis qu'il a remporté le Prix Hemingway qui récompense la meilleure nouvelle évoquant l'univers de la tauromachie, Gil Galliot, prendra un plaisir fou à vous lire son bébé couronné, "Au milieu du monde". Une soirée exceptionnelle à ne pas manquer!

Gil Gaillot pose avec le trophée du prix Hemingway Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Participation aux frais: 10 euros pour les membres, 15 pour les invités.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité