Faits Divers

BEAUCAIRE Une jeune femme de 22 ans renvoyée aux Assises pour avoir tué son père

Photo archive Objectif Gard. Beaucaire, le jour du meurtre le 1 avril 2016

Le drame s'est déroulé dans la maison familiale située près du stade de rugby de Beaucaire, le 1 avril 2016, en soirée. Un père de famille a trouvé la mort à son domicile. Il a été tué par un projectile provenant de sa propre arme. Un tir mortel dont sa fille Carmen, âgée de 20 ans à l'époque, était à l'origine. Un homicide pour lequel la jeune femme affirme depuis son arrestation le caractère involontaire. Récemment, Carmen a été renvoyée par une ordonnance de mise en accusation devant la Cour d'Assises du Gard pour "meurtre par ascendant". Elle est défendue depuis le début par le pénaliste avignonnais Me Serge Billet. Un drame qui s'est joué dans un contexte de violences si l'on croit les témoignages de l'épouse de la victime et des enfants qui décrivent tous un mari ou un père "tyrannique". Les parents et les frères de la victime contestent eux les violences supposées du père de famille à l'encontre de sa famille. La veille du drame et le jour des faits, de nombreux incidents seraient intervenus. Durant l'enquête, il a été révélée que le père de famille refusait que les "femmes et filles" de la maison sortent du domicile. Une autre dispute aurait également tendu l'atmosphère, car le papa reprochait à sa fille Carmen de parler en français à son frère !

B.DLC

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité