A la uneActualités

LE 7H50 d’Évrard Zaouche : « Le vrai lancement du cinéma CGR est pour ce mois de février »

Après quelques semaines d'exploitation, il est déjà temps de dresser un premier bilan de l'activité du nouveau cinéma de Nîmes, CGR (ex-Cap Cinéma). Directeur et actionnaire de l'établissement, c'est Évrard Zaouche qui s'y colle...

Évrard Zaouche derrière l'une des cinq caisses-comptoirs destinées à la vente des billets et des confiseries (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Objectif Gard : Comment se porte le cinéma CGR depuis son ouverture ?

Évrard Zaouche : J'ai analysé les chiffres. J'ai deux sentiments : je ne suis pas satisfait des entrées pour le moment mais je suis confiant car tout ne nous a pas été épargné depuis l'ouverture. Notre volonté est de compiler 8.000 entrées par semaine, soit un bon 30% de part de marché sur la ville. Malheureusement, nous avons démarré les deux premières semaines à 9%, soit environ 3.000 entrées par semaine. C'était pas terrible du tout. Avec les vacances de Noël, la situation s'est redressée avec 15.000 entrées sur les 15 jours.

Comment expliquez-vous ce démarrage difficile ?

Il a été parasité par le changement de propriétaire. Nous sommes passés de Cap Cinéma à CGR dans tous les aspects : logiciels, facturation, site Internet... Par exemple, l'achat des billets via Internet n'est pas encore possible. Or, aujourd'hui, avec la sortie d'un film comme Star Wars, nous devons impérativement proposer à notre clientèle des places en ligne. Concernant le problème du parking, je me démène depuis plusieurs mois afin d'offrir la gratuité durant 3 heures. Nous allons enfin pouvoir le mettre en place dans les jours qui viennent. Enfin, d'ici la fin janvier, les premiers restaurants vont ouvrir. L'Auberge Espagnole en particulier et ses 900 m2. Et malgré tout ces avatars, nous avons fait 15.000 entrées durant les fêtes. C'est inespéré et une excellente nouvelle. Cela veut donc dire que les Nîmois se sont déjà appropriés leur nouveau cinéma. Je les remercie tous !

Un mot sur l'actualité de vos salles obscures ?

Le vrai démarrage du cinéma est pour le mois de février. Nos trois points noirs seront enfin réglés : le parking gratuit durant trois heures, l'achat des billets sur Internet et l'ouverture des restaurants à proximité. Les choses sérieuses vont donc pouvoir commencer. Nous allons organiser une soirée 100% filles pour la sortie de "Cinquante Nuances plus claires". Dany Boon et toute l'équipe de "La Ch'tite famille" nous rendront visite le 26 janvier prochain. Notre première soirée jazz aura lieu la veille, le 25, avec le groupe Electro Deluxe. Sans oublier notre week-end spécial autour des Copains d'abord en hommage à Brassens, les 26 et 27 janvier. Et je garde en réserve quelques surprises pour les prochaines semaines et les prochains mois. Cette fois-ci, on peut dire que février marquera la vraie ouverture du cinéma.

Propos recueillis par Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité