ActualitésSociété

VAUVERT Une ferme pédagogique itinérante à Montcalm

La ferme du mas ensoleillé propose à différentes structures, du centre de loisir aux maisons médicalisées, de faire entrer une ferme chez eux. Leslie Lignon veut, grâce à ses pensionnaires à deux ou quatre pattes, réhabiliter les valeurs de tendresse, de respect et d'échange.

C'est au bout d'un chemin de Montcalm, entre vignes et mas, qu'on déniche la pâture de la ferme pédagogique itinérante.

Depuis un peu plus d'un an, Leslie Lignon a lancé cette activité assez rare dans la région. La jeune femme, qui a grandi chez des parents éleveurs de chiens, s'était aussi lancée dans la production de viande porcine bio. Une activité qu'elle liquide actuellement. "C'était de plus en plus dur pour moi de les emmener à l'abattoir." L'occasion pour la jeune maman de relancer une idée qui lui tenait à coeur : celle d'une ferme itinérante pédagogique. Avec son fourgon, Leslie fait voyager toute sa ménagerie : jument, poney, oies, moutons, canards, lapins, agneaux. Elle s'est taillée un beau succès public pendant les fêtes de fin d'année au Grau-du-Roi et les plus ébahis par les bestioles n'étaient pas forcément les plus petits. Elle incite les visiteurs à toucher sans brutalité les animaux, qu'elle a éduqués comme ça.

Pour la jeune femme, vite partie en apprentissage à Aimargues puis à Eyrargues car l'école ne la passionnait guère, le contact avec les animaux est indispensable. "Personnellement, les animaux m'ont beaucoup aidée à sortir d'une crise d'adolescence. Je sais qu'ils peuvent faire du bien à beaucoup de personnes." En partageant, comme l'explique son flyer, "de véritables valeurs telles que la tendresse, le respect, la douceur". Pendant sept ans, elle travaille pour Royal canin, comme technicienne animale. Elle s'occupe du bien-être des précieux testeurs de croquettes et de pâtés de la marque internationalement connue. Mais lui trotte toujours dans la tête l'idée de faire du bien aux gens grâce aux animaux.

Une ménagerie qui cohabite sans problème et habituée à se faire dorloter.

À l'issue de son congé maternité, elle préfère l'indépendance et reprend le chemin d'une formation, aidée et conseillée par la Chambre d'Agriculture pour sa ferme pédagogique itinérante. Un concept assez rare qui étonne même ses formateurs. Son rêve consiste surtout à créer un lien intergénérationnel. Elle rêve d'investir les Centre d'aide par le travail (CAT) et les maisons de retraite. "Autrefois, tout le monde grandissait avec des animaux. On n'a pas idée des bienfaits qu'ils transmettent. À Noël, je n'ai jamais été aussi ravie de pouvoir permettre à des personnes handicapées, des aveugles notamment, de toucher mes pensionnaires. Ils n'osaient pas, car c'est souvent interdit." La jeune femme commence juste à se faire connaître. Sa première intervention, elle l'a réservée à la classe de sa fille, en 2016. Elle est intervenue pour l'instant dans des établissements aigues-mortais et graulens et à Sommières. Elle se déplace sur l'Hérault, les Bouches du Rhône et partout dans le Gard.

Florence GENESTIER

La Ferme du mas ensoleillé, 

La Soutairanne, 30600 Montcalm (Vauvert) 06 61 78 49 78.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité