Politique

BAGARD Les vœux « d’humanité » de Jean-Michel Suau et Geneviève Blanc

Jean-Michel Suau et Geneviève Blanc. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Hier soir, les conseillers départementaux du canton Alès 1, Geneviève Blanc et Jean-Michel Suau, ont présenté leurs vœux à plus d'une centaine de personnes réunies au foyer communal de Bagard. On retiendra le mot "humanité", répété à plusieurs reprises par un Jean-Michel Suau optimiste qui n'a pas oublié de rappeler l'action du groupe communiste au sein du Département : le budget de la culture de Patrick Malavieille augmenté, celui du Sport de Jacky Valy maintenu, le combat d'Isabelle Fardoux contre les discriminations et les inégalités hommes/femmes ou encore le développement de l'alimentation bio dans les cantines grâce à Cathy Chaulet.

Jean-Michel Suau n'omet pas non plus de souligner le travail réalisé en 2017 avec Geneviève Blanc : l'extension de l'école de Ribaute-les-Tavernes, le revêtement des toitures des bâtiments communaux de Bagard, l'extension du cimetière de Saint-Jean-du-Pin. Avant de conclure son discours en souhaitant ses meilleurs vœux à ses convives, l'élu communiste est revenu sur les priorité des prochains mois comme l'agrandissement de la médiathèque d'Alès, la volonté de supprimer les zones blanches, la toiture des bâtiments communaux de St-Christol, l'extension de la place du 8 mai à Anduze, des logements sociaux à Générargues, les travaux du cimetière de Ribaute-les-Tavernes ou l'achat du terrain qui accueillera une caserne de pompiers à Bagard.

Tony Duret

 

 

 

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “BAGARD Les vœux « d’humanité » de Jean-Michel Suau et Geneviève Blanc”

  1. Et à l’entrée il y avait la distribution du TOCSIN des gardons sur le scandale caché – y compris par les élus de l’Opposition et les médias – des coûteux emprunts toxiques de l’Agglo d’Alès. Une ardoise à 50 millions d’euros qui sera payé non par les responsables mais les citoyens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité