Faits Divers

GARD 35 000 cachets psychotropes saisis sur l’A9 : 2 Irlandais interpellés

Le palais de justice de Nîmes. / Objectif Gard

Deux hommes ont été interpellés sur l'aire de repos d'Estézargues sur l'autoroute A9, mercredi matin. Dans leur voiture de location, les deux Irlandais étaient en possession de 35 000 cachets "psychotropes". Des médicaments uniquement délivrés en France sur prescription médicale. Des cachets qui avaient été probablement achetés en Espagne. Les deux hommes qui seraient connus pour des trafics similaires dans leur pays ont été placés en garde à vue, puis en détention provisoire jusqu'à mardi, date de l'audience de comparution immédiate où ils vont être jugés. " Ils risquent jusqu'à 10 ans de détention pour cette infraction de détention, importation et contrebande de marchandise dangereuse pour la santé publique ", déclare le vice-procureur Alexandre Rossi. Le cachet se vend sur le marché parallèle et illégal à 15 euros l'unité. Ce trafic porte pour les deux Irlandais sur une base financière de près de 500 000 euros à la revente. Les deux hommes n'auraient fait aucune déclaration devant les services d'enquête. Les psychotropes sont des médicaments ayant une substance qui agit et modifie le système nerveux et donc par extension le comportement de la personne qui en consomme. Ces produits sont parfois détournés du but thérapeutique et sont donc vendus lors de soirées ou de rave party par des trafiquants.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité