ActualitésSociété

GARD Le Préfet Didier Lauga a présenté ses voeux aux forces de l’ordre

(Photo Pref 30).

"Vous exercez des missions difficiles et particulièrement exposées !", conclut le Préfet du Gard Didier Lauga alors qu'il présentait ses vœux 2018 aux forces de l'ordre dans le département. Toute fin a un début et la trame annoncée par le premier représentant de l'État dans le Gard était la même. "La première mission de l'État est de protéger nos concitoyens et d'assurer la sécurité du territoire. Notre monde est plein d'incertitudes, où la menace est diffuse et influe, malgré nous, sur notre manière de vivre."

Le Préfet a rappelé les tensions et la dégradation de l'ambiance dans certains quartiers de Nîmes avec les huit agressions envers les gendarmes et les 60 blessures en opération de Police pour la Direction départementale de la sécurité et des populations (DDSP). "Lutter contre ces menaces n'est pas simple, j'en ai conscience. Votre engagement ne faillit pas malgré la complexité croissante des opérations et la difficulté à intervenir sur l'ensemble du territoire", rappelle Didier Lauga. Le Préfet a également parlé de la fin de l'état d'urgence et de la mise en place de la loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme.

(Photo Pref 30).

Deux clés de réussite, celle du partage de l'information et celle de la mutualisation du travail avec comme exemples la Vuelta ou encore les arrestations de 66 militants anti-corrida lors de la dernière feria de Pentecôte.

La Gendarmerie Nationale et ses belles affaires tout comme son évolution technologique ont été évoquées. À ce sujet, en 2017, 753 terminaux ont été distribués aux gendarmes gardois afin qu'ils puissent avoir accès à un maximum d'informations sur leur smartphone ou tablette. La DDSP, l'escadron des gendarmes mobiles, la police judiciaire, la douane et la police aux frontière, le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS)... Sans trop évoquer la grève, le Préfet Lauga a rappelé les difficultés que connaissent les pompiers, l'accroissement de leur travail avec une intervention dans le Gard toutes les dix minutes.

Enfin, au tableau noir, la sécurité routière sur laquelle de nombreuses actions seront basées en 2018 afin de faire chuter le nombre de morts sur nos routes... Pour conclure la cérémonie, le Préfet a remis des médailles pour acte de courage et de dévouement en faveur de 11 fonctionnaires de la DDSP, à un gendarme du peloton de surveillance et d'intervention gendarmerie de la Valette-Var et pour deux gendarmes des brigades du Grau-du-Roi et d'Aigues-Mortes.

(Photo Pref 30).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité