ActualitésPolitique

ROCHEFORT-DU-GARD Continuité mais nombreux projets pour 2018

La maire de Rochefort-du-Gard, Dominique Ribéri, présentait ses vœux à la population, vendredi soir, dans une salle Jean-Galia comme d’habitude bien remplie.

Lors de la cérémonie, vendredi soir à Rochefort (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

L’édile a balayé les compétences municipales pour respecter le fameux diptyque des discours de voeux : bilan et perspectives.

« Nos finances sont saines »

Commençant par la culture, Dominique Ribéri a annoncé le retour du festival In d’Avignon pour un spectacle cet été à Rochefort, tout comme le festival Préambule. À ça s’ajoutera un nouveau festival du rire, « conçu et réalisé avec l’imitateur Philippe Roche », a précisé la première magistrate. Côté vie économique, l’élue a souligné l’ouverture d’une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) à la mairie annexe (nous en reparlerons la semaine prochaine). En ce qui concerne le sport, Dominique Ribéri a évoqué a création d’un pôle sportif et la mise en place en 2018 du dispositif « sport sur ordonnance. »

Autre gros dossier : l’urbanisme. « Le POS (Plan d’occupation des sols, ndlr) de 1986 est mort, vive le PLU (Plan local d’urbanisme, ndlr) de 2017 !, a lancé Dominique Ribéri. Son seul objectif est l’intérêt général. Il a mis 14 ans à aboutir, mais il nous permet d’envisager sereinement le développement de la commune pour les 15 prochaines années. »

Sujet incontournable des discours de vœux et traditionnel nerf de la guerre, les finances. « En 2018 nous poursuivrons nos investissements avec une politique de dépenses maîtrisée, afin de ne pas augmenter les taux des taxes communales », a déclaré la maire. Pour autant, et même si les finances « sont saines, la réalisation de notre budget 2018 sera un exercice d’équilibriste. » Évoquant la baisse des dotations de l’État, qui représente « une perte sèche de 450 000 euros, soit 6 % de nos recettes », dixit le maire, l’élue s’est montrée très inquiète sur la future suppression de la taxe d’habitation, qui représente pour Rochefort « 2 millions d’euros, soit 25 % de nos recettes. » Se tournant vers les deux parlementaires présents à ses côtés sur la scène, le député Anthony Cellier et la sénatrice Pascale Bories, Dominique Ribéri leur a lancé : « je compte sur vous pour porter notre parole à Paris. »

« La fibre sera opérationnelle en 2019 »

En attendant, Dominique Ribéri a balayé les projets pour l’année à venir : l’achèvement de la rénovation de la montée du vieux moulin pour le printemps, la rénovation de l’éclairage public, l’extension souhaitée de la centrale photovoltaïque, la nouvelle toiture de l’école des Eynavays ou encore la sécurisation de l’avenue de Signargues avec le Département, « dont les travaux vont commencer en février. » Le projet de maison en partage pour les aînés, de transfert de la cantine municipale et de résidence pour tous est quant à lui « acté. L’opérateur est choisi, le conseil municipal de février entérinera cette décision. »

Côté patrimoine, 2018 verra l’installation d’une signalétique dans les rues du village, dont le centre ancien va être diagnostiqué avec les Conseil d’architecture, d’urbanisme et d’environnement. « Je ne veux pas faire de Rochefort un Gordes, mais nous avons un patrimoine architectural exceptionnel qui est caché et que nous voulons revaloriser. »

Moins glamour, mais sans doute plus attendus : le raccordement du quartier de l’Etang au réseau d’assainissement collectif par le Grand Avignon sera pour cette année et les travaux de raccordement de la commune à la fibre optique, menés par l’opérateur Orange, ont débuté. « La fibre sera opérationnelle en 2019 », précise Dominique Ribéri. Deux chantiers pas portés par la mairie, ce qui illustre la conclusion de la maire : « en travaillant ensemble, nous pouvons accomplir de grandes choses. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité