Politique

NÎMES Élections municipales : Richard Tiberino s’y voit déjà

Samedi, l'adjoint municipal à la sécurité de Nîmes et conseiller départemental, Richard Tibérino, à l'occasion de ses vœux avec son binôme Véronique Bancel, a exprimé ses envies de Nîmes pour 2020.

Le maire de Nîmes Jean-Paul Fournier et son adjoint en charge de la sécurité Richard Tibérino (Photo : Coralie Mollaret / Objectif Gard)

Vizir à la place du Vizir ? On n'en est pas encore là mais Richard Tibérino ne ferme pas la porte à une éventuelle candidature à la mairie de Nîmes.

Lors de ses vœux ce samedi et avant son annonce, Richard Tibérino a d'abord pris soin d'abord de rappeler son travail au Département et les réalisations dont il peut se targuer : la réhabilitation du Chemin du Mas de Cheylon, l'engagement autour du projet de rénovation urbaine pour les quartiers Pissevin et Valdegour ainsi que la fermeture du Collège Diderot. "Sur ce sujet, le président du Département, Denis Bouad m'a consulté et je dois dire que j'étais d'accord avec lui", lance d'emblée le Monsieur sécurité de Nîmes. D'ailleurs, le sujet est toujours d'actualité puisque les modalités de transports sont à l'étude : "De nouvelles fréquences et de nouvelles lignes du réseau Tango devraient voir le jour d'ici la rentrée prochaine", croit savoir l'élu Nîmois.

Mais le sujet qui a animé ces voeux 2018 est sans conteste l'annonce prévue bien à l'avance de porter sa candidature pour la mairie de Nîmes en 2020. "J'ai discuté du ça avec le maire, Jean-Paul Fournier, qui m'a laissé entendre que nous serions beaucoup sur la ligne de départ mais qu'il ne s'y opposerait pas. Je lui ai assuré de ma fidélité si d'aventure il poursuivrait pour un 4ème mandat. Dans le cas contraire, je vois beaucoup de gens s'agiter mais je pense avoir la légitimité pour répondre aux attentes des Nîmois grâce à mon expérience de 23 ans dans la vie politique locale."

Ayant consulté ses proches au préalable, Richard Tibérino compte bien peser en 2020 avec les Centristes plutôt que sans : "Nous ne gagnerons pas si nous sommes désunis." Pas question pour autant d'un rapprochement  immédiat avec le président UDI de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, autre candidat non déclaré mais déjà dans les starting-blocks.

En ce qui concerne son projet municipal, Richard Tibérino jouera la carte de la proximité. Après le temps des grands projets structurants, place au quotidien des Nîmois : voiries, équipements sportifs, propreté...

Pas sûr que cela suffise à convaincre tout le monde. Mais l'adjoint à la sécurité de Nîmes en est certain : son nom en haut de l'affiche suffira. Pour lui et certainement ses proches, pas de doute : tout le monde à Nîmes connait Richard Tibérino...

Abdel SAMARI

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Élections municipales : Richard Tiberino s’y voit déjà”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité