ActualitésSociété

SOMMIÈRES Les Trad’hivernales font sauter le compteur

La 19e édition du rendez-vous musical et festif s'est taillée un beau succès populaire

le concert d'André Minvielle affichait complet (Photo : Véronique Chochon)

Une fréquentation record, un météo parfaite, des musiciens, danseurs et un public ravi. Voilà résumé en quelques mots la 19e édition d'une manifestation populaire -au sens noble du terme- qui augure bien de ce que pourrait être 20e anniversaire.

Joué à guichet fermé, le jeudi soir le concert d'André Minvielle, l'une des têtes d'affiche du festival, a embarqué le public du Jazz Corner Café dans son univers iconoclaste de "vocalchimiste". Vendredi et samedi soir les soirées au Kedez ont accueilli plus de 1 000 personnes dans une ambiance teintée de bienveillance, de tolérance et de convivialité partagée qui ont donné ses lettres de noblesse au festival.

Dédiée aux travaux pratiques et au chant, la journée de samedi fut aussi une grande réussite avec des ateliers de danse qui ont regroupé 130 stagiaires, un atelier de chant occitan avec 40 personnes et un plateau radio en direct avec cinq radios partenaires pour 3 heures de diffusion discontinue.

Les musiciens bretons de Ndiaz ont enflammé le chapiteau (Photo: Véronique Chochon)

En fin d'après midi, à 18h, au Jazz Corner Café, le Trio Zephyr, qui était en résidence de création aux Trad'hivernales la semaine précédente, a offert une petite bulle de respiration et de douceur qui a pris la forme d'un concert unanimement apprécié et salué par les festivaliers.

Et pour finir en beauté, la journée dominicale de clôture famille a donné lieu à un repas partagé par 400 personnes qui ont profité comme il se devait des effluves printanières et des premiers rayons de soleil. Il s'il fallait élire le coup de coeur musical, on l’attribuerait volontiers au groupe Breton de Ndiaz qui ont mis le feu au chapiteau le samedi soir.

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité