A la uneActualités

ALÈS Bruno Goubet, le départ en retraite d’une « grande gueule sympathique »

Bruno Goubet, directeur de l'IMT Alès, part à la retraite ce mercredi 31 janvier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Directeur de l’École des Mines d’Alès depuis 2013, Bruno Goubet tire sa révérence. Son départ à la retraite a été célébré ce mardi, en présence de ses collaborateurs et des personnalités du territoire.

Entre deux éclats de rire, Bruno Goubet écoute, la mine émue, l’hommage que lui rend l’ex-directrice adjointe de l’école, Catherine Lagneau. Devant de nombreuses personnes rassemblées dans l’amphithéâtre Louis Pasteur, elle évoque le parcours de l’homme, né dans le Pas-de-Calais et tombé amoureux des Cévennes à son arrivée dans les années 1990. « Ton objectif était de faire de l’École des Mines d’Alès un endroit dont on parlerait dans le monde entier. Tu as été un visionnaire et un leader », souligne celle qui est aujourd’hui directrice adjointe de l’École des Mines de Paris. Plus qu’un long discours, Catherine Lagneau a aussi fait parler les collègues de Bruno Goubet : « Ce qui est ressorti à plusieurs reprises, c’est que tu es une grande gueule sympathique. »

Avant de tourner la page de 43 ans et demi de carrière, le directeur – qui quitte ses fonctions ce 31 janvier – est revenu sur son amour pour cette école, devenue Institut Mines-Télécom (IMT). « Nous sommes probablement en France le plus gros établissement d’enseignement supérieur par rapport à la taille du bassin de vie (…) Mais cela veut dire que nous devons nous battre plus que d’autres pour attirer les élèves et les cadres de haut niveau dont nous avons besoin. Pour nous, rien n’est acquis. » Malgré tout, Bruno Goubet assure partir « l’esprit tranquille » et pense déjà à ses futures activités de jeune retraité : « Peut-être m’investir pour la scène nationale du Cratère. Je suis bien là-bas. »

Le 1er avril, Thierry de Mazancourt, PDG du groupe industriel Safran Consulting, prendra les rênes de l’IMT Alès. En attendant, l’intérim est assuré par Pierre Perdiguier, directeur adjoint.

Élodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité