ActualitésFaits Divers

AU PALAIS Il arrache les cheveux de sa compagne : quatre mois de sursis

48217597 -

Quatre mois de sursis : c’est la peine prononcée par le tribunal correctionnel d’Alès à l’encontre d’un quinquagénaire ayant arraché violemment les cheveux de sa compagne.

Lorsqu’Annabelle Ledrapier, présidente du tribunal correctionnel d’Alès, brandit le sachet contenant une quantité importante des cheveux de la victime, on peut deviner la violence des faits. Mais l’accusé a tendance à les relativiser. Le 15 août 2017, à Saint-Christol-lès-Alès, un conflit éclate entre les époux dans la voiture. L’homme aurait insulté sa compagne, puis l’aurait attrapé par les cheveux tout en lui secouant violemment la tête, ce qui aurait provoqué une brève perte de connaissance.

- Je reconnais l’avoir pris par les cheveux en partant, mais de là à ce qu’elle perde connaissance…

Face au sachet de cheveux arrachés, le prévenu dit « ne pas comprendre ». Et quand Annabelle Ledrapier évoque les constations du médecin sur la victime -à savoir des douleurs à la nuque pouvant être liées aux tirs répétés des cheveux- le quinquagénaire rétorque :

- Elle a toujours eux des douleurs cervicales.

Devant le tribunal, la victime ira dans le même sens que son compagnon :

- Je veux retirer ma plainte car j’ai exagéré sur certains points. Je pensais pas qu’on se retrouverait ici… Et pour les cheveux, je les perdais beaucoup à cette période-là…

Le procureur François Schneider, face « aux éléments matériels accablants » est sceptique face à la version du couple et réclame quatre mois de sursis. Des réquisitions suivies par le tribunal.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité