ActualitésSociété

L’IMAGE DU JOUR À Générac, on se mobilise contre la fermeture d’une classe

En compagnie du maire, Frédéric Touzellier, les parents d'élèves s'opposent à la fermeture de classes au sein du village (Photo DR).

C'est toujours la même chose et on ne comprend jamais pourquoi ça nous tombe sur le coin de la tête... L'Éducation Nationale fait des choix sans pour autant se soucier du bien-être des Français mais à Générac, la possible fermeture d'une classe de primaire a fait bondir les parents d'élèves de l'école qui se sont mobilisés pour dire non.

Non à cette fermeture illogique. Non à l'abandon du service public dans un village en pleine expansion. L'objectif de l'action était clair et devait souligner la désapprobation des parents au sujet d'une fermeture de classe programmée pour la rentrée 2018.

Les parents d'élèves, accompagnés du maire, Frédéric Touzellier, et de ses élus, ont insisté pour dire que les écoliers de Générac ne doivent pas être la variable d'ajustement pour l'application de la politique du gouvernement. "Il est scandaleux que pour l'application d'un ratio, une classe soit fermée pour quatre élèves manquants" évoque la municipalité. "Sachant que de nombreuses inscriptions vont arriver dans les semaines à venir, comme chaque année d'ailleurs, nous demandons le maintien de cette classe", conclut la Mairie.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité