A la uneActualitésCulture

MERCREDI CULTURE 21e Festival Écrans britanniques : invité d’honneur Ken Loach

Temps forts de 10 jours intenses pour les cinéphiles du 2 au 11 mars

Détail de l'affiche du 21e Festival réalisée par Franck Vriens

Le moins que l'on puisse dire c'est que le festival de cinéma Outre manche ne cesse de monter en puissance. Pour sa 21e année, ce sont 40 films à l'affiche, des séries, des débats, des concerts et encore une fois des invités de prestige, le réalisateur Ken Loach en tête. Un programme éclectique avec pour dénominateur commun d'être ancré dans dans la réalité socio-culturelle britannique d'hier et d'aujourd'hui

Les temps fort du festival

           Rétrospective Ken Loach, invité d'honneur

Ken Loach, 50 ans de cinéma et 2 palmes d'or.

Il y a 15 ans, il avait reçu un accueil triomphal du public nîmois. Chacun de ses films, par la suite, a été l’objet d’une avant-première nîmoise. Scénariste, productrice, monteur et interprètes se sont succédé pour les présenter aux écrans Britanniques. Cette fois-ci, il revient auréolé du prestige de ses deux Palmes d’Or. À cette occasion seront présentés une série films qui ont fait sa renommée, tels que Land and Freedom, I, Daniel Blake, The Wind that Shakes the Barley, Kes, entre autres.

Les Nîmois pourront découvrir aussi une série de films TV inédits en France, que l’équipe d’Ecrans Britanniques se chargera de sous-titrer, notamment Days of Hope, The Gamekeeper, Cathy Come Home. Occasion pour eux de voir les liens évidents entre ceux-ci et ses films tournés pour le grand écran, ainsi que l’étonnante continuité d’une oeuvre de plus de 50 ans.

Hommage à Dirk Bogarde

Le monde entier connaît l’inoubliable interprète de Mort à Venise. Dirk Bogarde (1921-1999) est un acteur britannique qui a su dès le début de sa carrière alterner les rôles de jeune premier dans des films populaires, avec d’autres plus sombres de délinquant ou de criminel.

Acteur charismatique, il aime jouer avec l’ambigüité de son physique, atypique pour l’époque. Avec ses 17 millions d’entrées au Royaume-Uni, la comédie Doctor in the House (Tubib or not toubib, 1954) de Ralph Thomas, fait de lui une star. Il profite notamment de ce statut pour accepter le rôle principal dans Victim (La victime, 1961) de Basil Dearden. Il y joue le rôle d’un avocat marié qui subit un chantage du fait de son homosexualité, alors que celle-ci était encore condamnable pénalement en Angleterre. Un rôle qui aurait pu briser sa carrière, mais l’amène à prendre encore plus de liberté dans ses interprétations.

Bogarde n’ayant jamais peur de choquer ou de perdre le spectateur, poursuit des collaborations avec Joseph Losey et des réalisateurs européens de premier plan comme Visconti, Fassbinder, ou encore avec Alain Resnais dans un film ambitieux sur la création littéraire et l’imaginaire, Providence (1977). Après treize ans d’absence sur le grand écran, il tourne un dernier film pour Bertrand Tavernier, l’intimiste et très émouvant Daddy Nostalgie (1990), qui forme un beau testament de toute son oeuvre et un superbe reflet de sa personnalité.

Ce sont quatre films jalonnant sa carrière que découvrira le public à Nîmes, sélectionnés et présentés par un membre d’honneur d’Ecrans Britanniques, Nicolas Botti, critique de cinéma, web-journaliste, créateur du site qui est une mine de connaissances sur le cinéma d’outre-Manche. www.cinemaderien.fr 

Serial

The State (2017) de Peter Kosminsky en 4 épisodes, sera présenté au Sémaphore au cours d’une journée qui intéressera particulièrement les lycéens et les étudiants nîmois.

Cette série télévisée coup de poing d’une actualité brûlante, qui a remporté un grand succès au Royaume Uni et sur lequel la critique a été unanimement élogieuse, raconte le quotidien de jeunes britanniques enrôlés par Daech en Syrie.

Elle sera présentée par son acteur principal, invité du festival, Sam Otto.

 

De l'écrit à l'écran

Mardi 6, en collaboration avec Triptyk-Théâtre et la Maison Théâtre des Littératures à Voix Hautes, le festival organisera dans ce dernier lieu une lecture bilingue des textes de l’écrivaine britannique Helen Cross.

Elle sera suivie, en sa présence, de la projection au Sémaphore d’un film adapté de son roman My Summer of Love.

Cette riche soirée sera l’occasion d’un débat sur la littérature comme source inépuisable d’inspiration pour le cinéma.

 

 

L’actualité du cinéma britannique

Le festival permet aussi et surtout d’offrir au public, à travers des nouveautés et de nombreuses avant-premières, une idée des derniers développements artistiques et thématiques du cinéma britannique. En présence d’invités, réalisateurs, acteurs, producteurs ou scénaristes, les films Beast de Michael Pearce, Cro-Man de Nick Park, England is Mine de Mark Gill, Sid and Nancy d’Alex Cox, Darkest Hour de Joe Wright, The Escape de Dominic Savage, etc, feront partie du programme.

Les mystères d'Agatha

La sortie récente dans leur version restaurée de plusieurs films adaptés de romans de la grande prêtresse de la littérature policière, Agatha Christie, a été l’occasion pour Ecrans Britanniques de compléter cette riche programmation festivalière. Le choix s’est porté sur trois adaptations parmi les plus réussies, Le miroir se brisa et Meurtre au soleil toutes deux de Guy Hamilton et Le crime de l’Orient Express de Sidney Lumet. C’est la jeune actrice Elodie Frenck, la populaire Marlène des Petits meurtres d’Agatha Christie, qui animera les débats à l’issue des projections.

Jeune public et scolaires

Écrans Britanniques travaille depuis longtemps à la sensibilisation des scolaires à la culture britannique, à la langue anglaise et au cinéma d’outre-Manche. Cette année, ce volet se déclinera en deux thématiques.

Concerts

Harmo’Nîmes regroupe un ensemble de cuivres et percussions de 70 enfants nîmois entre 8 et 15 ans, issus d’orchestres différents : des orchestres scolaires, collèges Condorcet et Diderot, école Paul-Marcelin, et des musiciens du Conservatoire. Sous la direction de la chef d’orchestre Zahia Ziouani, des concerts de qualité dans un répertoire très varié (classique, jazz, variété), ont déjà été proposés les années précédentes.Pour la 21e édition du Festival British Screen, la musique de film sera à l’honneur au Théâtre Christian Liger. La soirée se poursuivra avec un film musical, Bugsy Malone d'Alan Parker (1976).

Bien plus qu’un orchestre, Harmo’Nîmes est un véritable projet humain, social, éducatif, qui ambitionne de faire se rencontrer autour de la musique des enfants issus de milieux très différents (Éducation prioritaire REP+ pour les orchestres scolaires, centre-ville pour le conservatoire), favorisant ainsi la mixité sociale, l’ouverture à l’autre, mais aussi l’apprentissage de valeurs (respect, écoute, prise de parole, altruisme) à travers la musique et la vie d’un orchestre.

Un chef Nîmois à la rencontre des jeunes spectateurs

La collaboration entre Écrans Britanniques, l’école primaire de Courbessac et le collège Romain Rolland se poursuit puisque des classes s’étaient déjà investies dans le festival en 2016.Le thème de réflexion choisi cette année par deux classes de ces établissements est l'autobiographie et a comme support deux films qui seront présentés dans ce même théâtre au cours de séances réservées aux scolaires. Le premier, Toast, de S. J. Clarkson (2011) est tiré de l’autobiographie du chef anglais Nigel Slater et raconte la naissance de sa vocation et ses années de formation. Il donnera l’occasion au chef nîmois Gilles Taliani de rencontrer les élèves pour parler de son métier, d’alimentation et de goût.

Le deuxième film est Hope and Glory de John Boorman (1987), cinéaste qui a été l’invité d’honneur du 14e festival en 2011. À partir de ce film, un travail spécifique sera mené sur la première guerre mondiale et les conditions de vie des enfants au XIXe et XXe siècle. Les échanges entre les classes du collège et de l’école de Courbessac dans le cadre du festival doit déboucher sur un travail écrit, ainsi que sur un petit reportage axé sur ce travail, tous deux destinés à être postés sur le site du collège.

Véronique PALOMAR

Pour toutes les infos pratiques CLIQUEZ ICI

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité