ActualitésSociété

BAGNOLS Les élèves du collège Ventadour écrivent des slams contre les discriminations

Pour la deuxième année consécutive, les élèves des classes de 3e du collège Bernard de Ventadour de Bagnols ont participé à un concours de slam.

Lors de la remise des prix du concours de slam du collège Ventadour de Bagnols, mardi après-midi (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Un concours lancé dans les deux classes de la professeure de lettres, Nathalie Otalora, à l’initiative de l’événement, et généralisé cette année aux sept classes de troisième de l’établissement.

180 slameurs en herbe

« Tous les élèves ont participé », se félicite l’enseignante, rejointe dans sa démarche par ses collègues profs de lettres, M. Paganon et Mmes Vyvey et Servel. Une seule consigne pour les 180 slammeurs en herbe : respecter le thème de la dénonciation des discriminations sous toutes leurs formes, qui fait par ailleurs partie du programme de la classe de troisième.

« On a eu de nombreux textes sur le harcèlement scolaire, sur la "grossophobie", le sexisme ou l’homophobie », explique Nathalie Otalora. Des productions écrites que les élèves ont déclamé devant leurs camarades. Pour les profs, ce concours est une opportunité de travailler sur un projet fédérateur aux nombreuses vertus. Par exemple, « ça dédramatise l’écrit et l’oral et ça permet à tout le monde de s’exprimer, de devenir auteur et interprète », souligne la professeure. De fait, les élèves plus en difficulté avec la français ou mal à l’aise à l’oral ont participé au même titre que les autres. « Ils se sont rendus compte qu’ils pouvaient le faire et ils ont aimé », affirme Nathalie Otalora, qui compte remettre le couvert l'année prochaine.

Un concours de slam que l’enseignante voit aussi comme « un acte civique », une manière de lutter contre les discriminations. Une lutte pour laquelle le collège Ventadour s’implique : l’établissement avait ainsi été le théâtre d’un projet de court-métrage sur le harcèlement scolaire l’année dernière, et une intervention sur le thème de l’homophobie est programmée pour la rentrée des vacances de février.

Les lauréat(e)s du concours :

Premiers prix : Carla Bouhoux et Louna Czarneki (3e1), Livio Colombani et Louis Deville (3e4), Théo Bessede et Mehdi Aqil (3e2), Tom Ringuenet, Marcus Willain et Thomas Padilla (3e2).

Deuxièmes prix : Grégoire Fouraignan et Thomas Pacchiana (3e6), Loup Devrieux et Alexis Dumas (3e3), Louane Prouteau et Lola Villa (3e7), Séfora Ben Abbes et Inès Imamame (3e2).

Troisièmes prix : Lucie Gomez et Carla Zerbone (3e1), Léa Dubois, Camille Salmeron et Emma Salmeron (3e3), Albane Lagnien et Laure Leflamand (3e7), Anaïs Michel et Bélinda Toudic (3e5).

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité