Politique

ARAMON Élection municipale : Pierre Laguerre retente sa chance

Battu de 157 voix face à Michel Pronesti en 2014, Pierre Laguerre se présente à nouveau à l’élection municipale d’Aramon, qui se tiendra au printemps suite à la démission d’une partie de la majorité suivie de l’opposition.

Pierre Laguerre, candidat à l'élection municipale d'Aramon (Photo d'archives : Thierry Allard / Objectif Gard)

« Ça a été une surprise pour beaucoup de gens », admet Pierre Laguerre, chef d’entreprise de 53 ans, en parlant de la crise qui a amené le village à une élection anticipée.

« On ne fait pas de politique, on est là pour faire avancer le village »

Une élection dans laquelle l’opposition, dont il était le leader au sein du conseil municipal, a d’ores et déjà joué un grand rôle : c’est la démission en bloc du groupe de Pierre Laguerre, composé de six élus, qui a provoqué la tenue de nouvelles élections, le conseil municipal ayant été amputé de plus d’un tiers de ses membres, une partie de la majorité ayant déjà rendu son tablier. Pierre Laguerre assume : « on n’allait pas faire la majorité alors qu’on a été dénigrés depuis quatre ans. »

Voilà donc les Aramonais appelés aux urnes un peu moins de deux ans plus tôt que prévu. Pas un problème à en croire le candidat : « on a des gens compétents. L’ossature est là. C’est celle du groupe et un tiers de la nouvelle liste n’était pas là en 2014. » Une liste complète, d’une moyenne d’âge de 43 ans, « qui va du jeune de 21 ans aux retraités », présente Pierre Laguerre.

Une liste qui se veut apolitique : « je n’ai jamais été encarté », revendique Pierre Laguerre, avant de pester contre l’obligation faite en préfecture d’apposer une étiquette sur sa liste. « J’aimerais être sans étiquette, mais en préfecture on est obligés d’en mettre une, alors j’ai mis divers droite. » Quant à ses colistiers, « il y a deux choses que je ne leur demande pas : leur religion et leur appartenance politique. On ne fait pas de politique, on est là pour faire avancer le village. »

« Depuis dix ans, aucun projet significatif n’est arrivé à terme »

Un village qu’il estime mal conduit par le maire actuel, Michel Pronesti, élu depuis 2008. « On lui reproche la même chose qu’il y a quatre ans, à savoir que depuis qu’il est élu, aucun projet significatif n’est arrivé à terme, tacle l’opposant. Aujourd’hui la place du village est un navire abandonné. Je ne suis pas d’accord depuis le début avec le projet du Planet, et on a transformé une bibliothèque associative en bibliothèque municipale, avec 114 000 euros de frais de fonctionnement annuels. » Pour autant, conscient qu’en cas d’élection il récupérera un mandat en cours, Pierre Laguerre tempère : « on n’est pas là pour empêcher la roue de tourner. On prendra les projets les uns après les autres et soit on les continuera, soit on les réorientera, soit on les stoppera. » Des décisions qu’il compte prendre « avec le retour des habitants », avec qui il compte échanger pour la construction de son projet.

Élu à la Communauté de communes du Pont du Gard (CCPG), Pierre Laguerre, opposant dans son village, y fait partie de la majorité, au contraire de Michel Pronesti. « Le maire n’a jamais été présent au bureau alors qu’Aramon est la plus grande commune et le plus gros apporteur financier de la CCPG », tranche-t-il avant de promettre qu’avec lui, ce serait différent. Pierre Laguerre présentera sa liste officiellement courant mars, lors d’une réunion publique.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité