Actualités

GRAU DU ROI Les oursinades, gourmandes et courues

La 5e édition a remporté un beau succès public ce dimanche au Boucanet.

L'organisateur de ces oursinades, le traiteur Jean-Philippe Creiche du Boucanet (photo FG)

Sous le chapiteau dressé sur la place du marché du Boucanet, ce dimanche 25 février en fin de matinée, 27 tables sont d'ores et déjà réservées. Une heure plus tard, l'espace est bondé. Entre amis ou en familles, les assiettes s'empilent. D'heureux convives, en quête de tranquillité, préfèrent marcher quelques centaines de mètres pour profiter du soleil hivernal sur la plage, l'assiette bien garnie à la main.

Déclinée sur deux jours, l'Oursinade rassemble les gourmands et gourmets, malgré la température peu adaptée à un repas presque en plein air. " Avec ce beau temps, on s'attend à une déferlante", se réjouit Jean-Philippe Creiche, le président de l'association de commerçants du quartier. "Vous avez su prendre un risque", commente plus tard le maire, Robert Crauste, histoire de souhaiter bon appétit aux convives. L'association des commerçants du Boucanet ne compte pas ses heures pour pouvoir servir les prudents qui ont réservé et sont fidèles depuis le début à ces oursinades, ou les visiteurs du week-end, tombés sur une affiche et pris d'une folle envie de fruits de mer.

Le bilan est plutôt excellent pour un week-end de février. "Au total, ce sont 1 500 personnes qui sont venues sur deux jours. On a passé 500 kilos de choucroute de la mer, autant d'oursins, se réjouit M. Creiche. On a eu des gens d'Ardèche, d'Avignon. L'an dernier, on avait prévu juste, là on peut plus facilement écouler les restes."

Des assiettes au soleil
Un chapiteau plein d'amateurs de choucroute de la mer ce dimanche midi (photo FG)
Prise de parole et salut à l'initiative de la part de la mairie (photo FG)
"Bons et forts, cette année", paroles croisées de dégustateurs avertis ( photo F. G.)

L'Association des commerçants du Boucanet a été créée en 2013, histoire de revivifier un peu le quartier après des départs en retraite ou des décès. "Il fallait qu'on bouge un peu hors saison, résume le traiteur président. Le plus grand supermarché local est à 300 m de chez nous. Il faut qu'on fasse des propositions d'animations. Le mois prochain, on organise des Sardinades, les 24 et 25 mars sur le même principe." Une habitude de sorties collectives à prendre, en accord avec les restaurants de plage qui sont les bienvenus dans l'association, comme Le Moment. Une quinzaine de bénévoles actifs se mobilise à chaque manifestation. Le rendez-vous s'installe en tout cas dans les moeurs locales. Reste, pour les visiteurs extérieurs, à améliorer la signalétique pour localiser au plus vite le centre commercial.

F. G.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité