ActualitésCulture

ALÈS La photo, l’autre talent de l’écrivain Joseph Zobel

L’exposition est à découvrir jusqu’au 21 mai prochain.

Environ cinquante photographies de Joseph Zobel sont à découvrir au musée du Colombier. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Romancier et poète antillais, Joseph Zobel, qui a vécu les trente dernières années de sa vie en Cévennes, s’est aussi essayé à la photographie. Ses œuvres sont à découvrir au musée du Colombier dans le cadre du festival Itinérances.

Portraits de familles et d’amis, instants de vie captés sur le vif, scènes d’école du temps où il était enseignant à Fontainebleau : la cinquantaine de photographies, toutes prises entre 1947 et 1956, dévoile une partie de la vie de Joseph Zobel. L’auteur de La Rue Cases-nègres, roman autobiographique porté à l’écran en 1982, s’est installé à Générargues en 1974 pour sa retraite. Pour parler des Cévennes et de ses habitants, il dira que « la lumière nous a séduit de prime abord ; elle rappelle le sud de la Martinique, la mer en moins. Et les gens aussi, avec leur manière d’adresser bonnement la parole -comme à la Martinique- à qui leur paraîtrait en danger d’être contaminé par l’indifférence. »

Ce n’est qu’après son décès en 2006, à Alès, que Charlotte Zobel, sa petite-fille photographe, hérite d’une boîte de négatifs de son grand-père. Elle y découvre des moments de vie qu’il a su saisir avec son appareil Semflex, donnant aux tirages des formats carrés. Au fil des images, on découvre également Joseph Zobel lui-même, son épouse, mais aussi les trois enfants du couple. « Ce sont des photos qu’il a faites pour son plaisir personnel », souligne Carole Hyza, conservatrice des musées d’Alès Agglomération. L’exposition est à découvrir jusqu’au 21 mai, tous les jours de 14h à 18h sauf le 1er mai (entrée : 5€ et demi-tarif pour les porteurs du pass Itinérances). Fin mars, le festival de cinéma proposera des projections de La Rue Cases-nègres réalisée par Euzhan Palcy.

Élodie BOSCHET

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité