Actualités

LE 7H50 de Françoise Laurent-Perrigot : « le très haut débit est notre priorité »

La vice-présidente en charge du numérique au Département fait le point sur l'arrivée du haut et très haut débit dans le Gard.

Au centre avec l'écharpe, Françoise Laurent-Perrigot (Photo : droits réservés)

Objectif Gard : Le Gard a pris énormément de retard dans le très haut débit. Pourquoi ? 

Françoise Laurent-Perrigot : C'est vrai... On estimait au départ que ce n'était pas au Département de construire le réseau mais aux opérateurs, puisque c'est eux qui en récoltent les bénéfices. Seulement en 2015, la mission France Très Haut Débit a vu les choses différemment... Cette même année, le dossier a été lancé (sous la présidence du socialiste Jean Denat, NDLR). Quand le nouveau président (PS) du Département, Denis Bouad, est arrivé, il en a fait une priorité.

Où en est-on du projet ? 

Le Département a découpé son projet numérique en deux : des travaux pour la montée en débit et ceux pour le très haut débit. Pour la montée en débit (la fibre jusqu'à l'armoire de rue), le marché public de 13 M€ a été attribué, en juillet dernier, à Bouygues Énergies & Services. L'entreprise va remplacer le réseau existant par de la fibre entre le NRA (Nœud de raccordement des abonnés) et l'armoire de rue. Il va y avoir une amélioration très conséquente de la connexion pour atteindre du 10 Mbit (Mega Bites). Au fur et à mesure que les études APS (Avant-Projet Sommaire) arrivent, nous autorisons les travaux.

Quand commenceront les travaux de la montée en débit ? 

Ce mois-ci ! Ils vont durer toute l'année 2018 et 2019. Nous traitons en priorité les communes les plus mal desservies, comme Malons-et-Elze. Aujourd'hui Internet est indispensable : rien que pour faire un dossier, payer des factures, déclarer ses impôts... Sans parler du tourisme avec les réservations des gîtes par Internet !

Concernant les travaux liés au Très Haut Débit, où en est-on ? 

La dossier a été présenté en 2015 seulement nous n'avons eu l'arrêté du Premier ministre qu'au mois d'avril 2017 ! Aujourd'hui, le marché de concession est en cours de négociation. C'est un opérateur privé qui construira le réseau pour le compte du Département (amener la fibre de l'armoire au foyer, NDLR). Nous avons reçu quatre candidatures d'opérateurs. Elles sont en train d'être examinées par la Commission d'appel d'offres du Département. Le président Bouad veut absolument que le concessionnaire soit désigné début juillet pour que les travaux débutent avant la fin 2018 et soient terminés en 2022.

Une fois les travaux terminés, comment les Gardois souscriront-ils au très haut débit ?

Pendant deux mois, nous allons informer tous les opérateurs que les travaux de notre réseau sont terminés et qu'ils peuvent s'y implanter. On leur donne tout clef en main... (sourire) En fonction des réponses, nous préviendrons chaque maire afin qu'ils informent en retour leurs administrés.

Quel est le montant de ce projet ? 

269 M€ ! L'État nous a octroyé une subvention de 50 M€. La Région nous accorde 20 M€ et le FEDER (Fonds européen de développement économique régional) 5 M€. Aucune participation ne sera demandée aux communes et communautés de communes. C'est une bonne chose, au titre de la solidarité territoriale. Sur les 353 communes du Gard, notre plan touchera 304 communes, soit les trois quarts du département.

Vous habitez à Savignargues où il y a un débit inférieur à 5 Mbits/s. Ce n'est pas facile tous les jours... 

Oui, c'est un handicap. Heureusement que j'ai mon portable avec la 4 G ! Ça fait rire mes collègues, mais j'ai beaucoup de mal à télécharger mes pièces jointes. Quand le tour de ma commune viendra, je pourrai consulter Objectifgard.com d'avantage !

Propos recueillis par Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com 

Et aussi : Le 13 mars le Département signe une convention avec le SMEG (Syndicat Mixte d’Electricité du Gard) pour permettre à la fibre de passer par voie aérienne (réseaux électriques).

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité