Actualités

ALÈS Le marché du lundi se déplace à partir du 5 mars

Compte tenu des travaux de la cathédrale, certains étaliers s’installeront place de la mairie

Dans le cadre des travaux de la cathédrale, une partie du marché se déplace sur le parvis de l'Hôtel de Ville. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Le très important chantier de réhabilitation de l’intérieur de la cathédrale Saint Jean-Baptiste nécessite l’occupation du parking situé au nord de l’édifice par les entreprises du bâtiment. 

Le chantier devant durer deux ans, ce parking ne sera plus accessible ni pour le stationnement, ni pour le marché, pendant toute la durée des travaux, et ce à partir du lundi 5 mars. Les étaliers du lundi qui s’installaient à cet endroit seront donc déplacés sur la place de la Mairie. Ils y seront tous les lundis sauf à quelques reprises dans l’année, lorsque la place est mobilisée pour des animations exceptionnelles (Feria, Semaine cévenole, festivités de Noël, etc.). Le marché du lundi se tiendra donc dorénavant place de la Mairie, sur le côté sud de la place Saint-Jean et autour des halles de l’Abbaye.

Zoom sur le chantier de la cathédrale

Fermé au public depuis janvier 2018, le bâtiment historique alésien, érigé au XVIIe siècle, sera en chantier durant deux ans afin de restaurer la totalité de son intérieur. Sur les voûtes qui culminent à 22 mètres au-dessus du sol, les traces des infiltrations ont recouvert de noir les toiles et murs peints par Cublet et Marinelli en 1876. D’abord, les grands tableaux vont être déposés, puis envoyés dans des ateliers de restauration spécialisés. Ensuite, sur un échafaudage géant, les ouvriers répareront les outrages infligés à la pierre et aux décors, reprendront le travail de peinture et repenseront l’éclairage avec l’installation d’immenses lustres. Les
vitraux du chœur seront également nettoyés et réparés. Au sol, de longues tranchées seront ouvertes afin d’y enfouir tout le câblage électrique. Ensuite, les vieilles dalles seront soit remplacées, soit réparées.

Un tel chantier de 6 000 m² justifie la durée de l’opération. Au final, pour sa réouverture prévue à Noël 2019, le public retrouvera la cathédrale Saint-Jean telle que les services de l’État l’ont classée en 1914. Ces travaux représentent au total une somme avoisinant les 5 M€. Des subventions de l’Europe, de l’État, de la Région et du Département rendront le coût financièrement supportable pour la Ville d’Alès, propriétaire de l’édifice.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité