ActualitésSociété

NÎMES La Global service jam s’invite à l’Université

L'Université de Nîmes accueille environ 4 500 étudiants dans 10 filières licences, 8 filières Master et une douzaine de licence"Pro". Sans compter une trentaine de doctorant... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif gard)

À l’occasion de la Journée portes ouvertes 2018 d’Unîmes, des étudiants du master Design innovation société vont participer pour la première fois, du vendredi 9 au dimanche 11 mars, à la Global service jam, une manifestation internationale, et travailler en équipe pour proposer un service innovant.

Organisé simultanément dans plus d’une soixantaine de villes à travers le monde, cet événement mobilise des "jams" c’est-à-dire des groupes de personnes intéressées par le design et son approche créative qui coopéreront durant tout le week-end pour résoudre un problème à partir d’un même thème de départ. Le but est d’encourager l’expérimentation et l’innovation mais aussi la rencontre avec de nouvelles personnes. L’équipe d’Unîmes est donc ouverte à tous les volontaires.

Après l’annonce du thème vendredi 9 mars, à 17h, constituée de sept étudiants du Master 1 DIS et...de tous ceux qui le désirent, quelle que soit leur compétence, l’équipe aura deux jours pour réfléchir et développer des idées et concepts de services susceptibles de trouver des traductions et applications concrètes. À titre d’exemple, le thème de 2011 était "(Super) Héros".  Les équipiers devront ensuite publier leurs résultats sur une plateforme en ligne le dimanche 11 mars à 15h comme toutes les autres "jams". Les services développés gagneront ainsi une visibilité internationale et pourraient inspirer de véritables opportunités business.

Dans le cadre de la Journée Portes Ouvertes 2018, l’atelier de créativité sera installé sur le site Vauban et ouvert aux visiteurs. Les étudiants du master Design innovation et société pourront leur expliquer leur démarche et leur processus de réflexion et répondre à leurs éventuelles questions.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité