A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Nîmes descend du quart

Battus au terme d'un match qu'ils ont dominé de la tête et des épaules, les Nîmois peuvent être légitimement frustrés d'une élimination entachée d'une erreur d'arbitrage.

Dupuy, Gallego et l'Usam sont repartis frustrés des bords de l'Erdre (Photo: USAM)

Sortis de la coupe de France hier soir au stade des 1/4 de finale face à une équipe nantaise rompue aux joutes européennes (27-26), les Usamistes gardent en travers de la gorge un fait de jeu qui pourrait finalement influer sur le résultat entériné à la fin du match...

Un. C'est le nombre de but qui séparaient Nantais et Nîmois après une heure d'un mano a mano acharné. Mais c'est aussi le nombre de joueurs en trop aligné sur le parquet par les nantais à la 49e minute du match, au moment où les locaux revenaient à 23-23 ! Malgré leurs vives protestations auprès du délégué à la table de marque, les Nîmois n'ont pas été entendus et la partie s'est poursuivie comme si de rien n'était...

Certainement déboussolés par cette injustice flagrante, les Nîmois ont fini par céder dans les dernières secondes du match, Gérard manquant d'un rien la balle d'égalisation en buttant sur le gardien nantais, Siffert. Frustrant. Et d'autant plus qu'avant ça, les Nîmois, emmenés par un Suty étincelant (9 buts), avaient donné bien du fil à retordre au HBCN.

En tête au tableau d'affiche dès l'entame, les hommes de Franck Maurice possédaient trois buts d'avance à la pause (11-14) et rien n'était plus mérité. Grâce à une défense intraitable et une attaque de feu, le collectif gardois allait garder son leadership jusqu'à cette fameuse 50e minute de triste mémoire. Pas plus inspiré qu'il ne l'avait été jusqu'alors, le duo arbitral multipliait les décisions contestables à l'encontre de la Green team (exclusions temporaires). C'en était trop pour les Nîmois qui perdaient quelques ballons précieux dans l'épilogue. On connaît la suite...mais peut-être pas car, bien décidée à faire valoir ses droits et à faire respecter le règlement -le handball se joue à 7, pas à 8 !-, l'Usam a porté une réclamation en bonne et due forme. Le résultat final se jouera donc dans les bureaux de la Fédération qui ne devrait pas tarder à faire connaître sa décision. Attendre et voir...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com     

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société...

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité