A la uneEconomie

MARDI ECO La Camargue installe son SPOTT et c’est tant mieux

Structurer et charpenter son offre touristique de l'Hérault aux Bouches-du-Rhône en accord avec la fragilité et l'identité forte de son territoire : on a connu défi camarguais plus ardu !

Quatre-vingts acteurs institutionnels et privés ont lancé en février dernier ce rassemblement touristique régional (photo Gard Tourisme)

Plus de 80 acteurs institutionnels et privés étaient présents le 13 février dernier pour une première réunion de travail avec tous les acteurs de la Camargue, sans souci des frontières départementales ou régionales.

Sachez-le, le touriste venu du fin fond de l'Europe, de l'Asie ou de l'autre bout de la France pour observer les flamants roses, piquer une tête à l'Espiguette ou pédaler sur la voie verte le long des canaux se moque totalement des querelles picrocholines entre petite et grande, vraie ou fausse Camargue. Le touriste est là pour découvrir les richesses d'un territoire sans frontières ! Étonnamment, c'est la toute première fois que les trois départements et les deux régions arrivent à accorder leurs violons sur la question. Pour l'instant, cinq partenaires majeurs sont réunis : Gard Tourisme, Hérault tourisme, Provence Tourisme, le Parc naturel régional de Camargue et la Camargue Gardoise. "Chacun devient ambassadeur de la Camargue dans sa globalité, ça n'avait encore jamais été fait", se réjouit Claire Pradel, de Gard Tourisme.

La destination Camargue a été lauréate en 2016 du dernier appel à projet Spott (Structuration de pôles touristiques territoriaux) porté par le Secrétariat d’État chargé du commerce, de l’artisanat, de la consommation et de l’économie sociale et solidaire au sein du Ministère de l’Économie, de l’industrie et du numérique. Parmi 47 dossiers présentés, le Spott Camargue a été retenu par le comité de sélection avec dix autres dossiers. En 2015 et 2016, vingt-trois dossiers seulement ont reçu l'appellation Spott. Qu'y a-t-il derrière cette étiquette rare ? Mis en place par Carole Delga en 2015, alors Secrétaire d’État, les Spott permettent aux territoires de coordonner leurs actions pour « booster » l’économie touristique d’une destination. Le contrat Spott Camargue organise donc au-delà des frontières administratives une offre touristique maîtrisée et durable (1).

Territoire, identité, développement économique

La Camargue reste une destination parmi les plus originales et les plus mondialement connues du sud de la France. Treize communes se situent dans cette zone autour du delta du Rhône, sur les départements du Gard, de l'Hérault et des Bouches-du-Rhône : Le Grau-du-Roi/Port-Camargue, Aigues-Mortes, Saint-Laurent-d'Aigouze, Aimargues, Le Cailar, Vauvert, Beauvoisin, Saint-Gilles, Fourques, Arles, Port-Saint-Louis-du-Rhône et les Saintes-Maries-de-la-Mer. Le contrat Spott donne droit à un accompagnement en ingénierie d'Atout France, l'agence de développement touristique nationale. En 2017, 89 millions de touristes internationaux ont été accueillis en France, générant plus de 50 milliards d'euros de recettes. En 2020, l'objectif est de franchir la barre des 100 millions de visiteurs internationaux. Et d'en orienter une partie vers la Camargue ! Une des clés pour mieux accueillir ces touristes bien inspirés consiste à augmenter la qualité de l'accueil.

Fédérer et répartir

En février, les premiers travaux ont démarré avec la constitution des groupes de travail et la signature de la charte d'engagement. Un comité de pilotage, constitué d'élus ou de représentants des structures institutionnelles du territoire (2) se réunira deux fois l'an. En attendant, cinq comités techniques, animés par les chargés de mission des structures porteuses, qui vont rassembler les acteurs privés et publics de la destination, sont appelés à cogiter et à faire des propositions. Le modèle de gouvernance comporte également un comité de suivi. Deux des comités techniques sont pris directement en main par Gard Tourisme : l'agritourisme et les traditions camarguaises.

Valoriser d'une part les savoir-faire, la culture et les traditions pour répondre aux attentes des visiteurs qui veulent comprendre le territoire et profiter de produits de qualité. Garder d'autre part vivantes les  valeurs camarguaises. Il faut mieux expliquer les us et coutumes pour en éviter la folklorisation. D'autres comités concernant le patrimoine naturel avec une découverte raisonnée, le patrimoine bâti axé sur les patrimoine méconnu et emblématique (Aigues-Mortes, Arles...) échoient aux Bouches-du-Rhône. Développer les voies navigables comme axes de découverte de la Camargue en mode doux sera la mission de l'Hérault. Autant dire que le travail ne manquera pas au Spott...

F. G.

(1) En Occitanie, on compte 6 contrats Spott : 2 sur l'itinérance, 2 sur l'art et la culture et 2, dont la Camargue basés sur l'écotourisme.

(2) Les trois agences de développement touristique (Provence Tourisme, Gard Tourisme et Hérault Tourisme), le Parc naturel régional de Camargue, le Syndicat mixte Camargue gardoise, les Comités régionaux touristiques de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et de la région Occitanie, l’État (DIRECCTE Occitanie et DIRECCTE Provence Alpes Côte d’Azur), les représentants des partenaires institutionnels de la compétence tourisme dans les Établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) et les représentants des groupements d’intercommunalités type PETR (Pôle d’équilibre territorial et rural).

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MARDI ECO La Camargue installe son SPOTT et c’est tant mieux”

  1. Bonjour,
    Pour la partie Art et Culture.
    Cela serait peut-être intéressant voir enrichissant de faire également appel aux:
    Photographes , Vidéastes, Peintres, Sculpteurs et autres passionnés de l’art et de la culture camarguaise.
    Nous avons toutes les ressources locales pour valoriser notre belle région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité