A la uneActualitésPolitiqueSociété

NÎMES Jean-Paul Fournier saute en plein vol

Le maire de Nîmes vient de démissionner de son poste de président du syndicat mixte de l'aéroport.

Photo : Coralie Mollaret.

C'est par un simple communiqué de presse que nous apprenons la démission du Président du syndicat mixte de l'aéroport nîmois, Jean-Paul Fournier, qui est aussi le maire de la ville de Nîmes. Tout s'explique...

" En 2006, avec la création du Syndicat Mixte, j’ai sauvé une première fois l’Aéroport de Nîmes lorsque le Président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de l’époque s’en est détourné. En 2011, lorsque sur une décision absurde du Ministre de la Défense de l’époque, Hervé Morin, la Base de l’Aéronavale a été dissoute, je me suis battu à nouveau pour le sauver en obtenant après un rude combat, l’implantation de la Base d’Aviation de la Sécurité Civile avec sa flotte de Canadairs, opérationnelle depuis l’été 2017.

Mais depuis plusieurs mois, je dois faire face à une situation de blocage dans le financement du Syndicat Mixte de l’Aéroport dû à une attitude incompréhensible du président de Nîmes métropole (Yvan Lachaud). Cet outil est en effet indispensable au développement économique du territoire comme l’a démontré l’étude récemment présentée par le vice-président du Conseil régional, Didier Codorniou, avec plus de 25 millions d’euros de dépenses effectuées par les passagers de l’aéroport en retombées directes.

Loin de soutenir le développement du trafic passager de l’aéroport de Nîmes, le président de Nîmes métropole n’a cessé de favoriser l’aéroport de Montpellier dans ses déclarations publiques et ses prises de positions, prétendant remplacer le transport de passagers par le développement du fret aérien, ce qui est une ineptie économique. Guidé par son orgueil il est prêt à tout pour prendre par la force la Présidence du Syndicat Mixte de l’Aéroport comme il avait déjà tenté de le faire lorsque j’étais en convalescence.

Aujourd’hui, tout laisse à penser qu’Yvan Lachaud est prêt à asphyxier financièrement le Syndicat Mixte de l’Aéroport pour arriver à ses fins, au péril du millier d’emplois générés, usant des arguments les plus fallacieux des procédés les plus insupportables. Je n’ai pas comme lui le mépris de la soixantaine d’agents qui au quotidien font fonctionner la plateforme passagers et dont l’emploi est menacé par un comportement totalement irresponsable. C’est donc en pensant à eux que j’ai adressé ce matin au Préfet du Gard ma démission de la présidence du Syndicat mixte de l’aéroport. J’en resterai cependant membre afin de veiller à ce qu’il n’y soit rien fait qui puisse mettre en péril l’avenir de cet équipement public de premier ordre et notamment les lignes de passagers."

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, président du Syndicat mixte de l'aéroport

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 33 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “NÎMES Jean-Paul Fournier saute en plein vol”

  1. Nous sommes avec vous Mr FOURNIER ,nous les NIMOIS .Nous vous soutenons pour garder notre Aéroport contre ceux qui voudraient le supprimer avec les emplois.Continuer de lutter au sein du syndicat.Certains devront signifier leurs choix lors de prochaines élections,et nous choisirons………

    1. Exact COLNEM les Nimois ont de la mémoire,si l’Aéroport ne survivait pas,les auteurs le verront clarement aux élections à venir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité