ActualitésEconomie

AIGUES-MORTES La Vie Claire démarre en trombe

En Zone artisanale Terre de Camargue, on ne peut désormais pas rater le grand magasin bio du secteur.

Emmanuel Veiss, après quinze ans dans la grande distribution, avait envie d'autre chose. Le voilà directeur de la Vie claire à Aigues-Mortes  (photo F. G.)

Ouvert depuis fin février, le nouveau magasin bio semble répondre à une forte attente de la part des consommateurs locaux.

"Je suis déjà largement au-delà de mes objectifs !", s'étonne Emmanuel Veiss, 35 ans, le patron de la nouvelle enseigne. Avec deux employés, dans un secteur qui est encore en basse saison, l'enseigne bio fondée voilà bien longtemps par Henri Charles Geffroy, un survivant de la première guerre mondiale qui refusait la nourriture industrielle et lançait dès 1948 une coopérative, vient de trouver une déclinaison locale. Les magasins de la marque les plus proches sont à Lunel et à Lattes. Précédée par sa réputation, qui a toujours su allier exigence et produits sains, la Vie Claire, via une campagne efficace de 30 000 tracts diffusés dans les boîtes-aux-lettres, a su attirer la clientèle. Sur cette même zone artisanale, un magasin Biocoop avait fermé ses portes en 2010. "Je pense avoir eu 80% de novices, peu clients de la production bio jusqu'à maintenant dans les premier jours." Avec un retour encourageant sur les prix, que les clients imaginaient plus élevés avant d'entrer dans l'échoppe.

Emmanuel Veiss a passé quinze ans dans la grande distribution en tant que responsable régional d'une grande marque de boisson. Papa de deux jeunes enfants, il avait vaguement envie d'autre chose. Normand de souche comme son épouse, il a peaufiné pendant un an son projet, qu'il voulait absolument inclure dans un tissu économique local. Il a su frapper aux bonnes portes, trouver des fonds européens, le soutien de la communauté de communes ou celui du Pôle emploi de Vauvert. Il veut développer la promotion des producteurs locaux, soigneusement sélectionnés. Penser et tisser local pour permettre davantage d'échanges et de valorisation des produits. "Je ne suis pas ici pour faire une marge de bénéfice insensée avec le travail des producteurs locaux, c'est tout le contraire. Si je veux parier sur une clientèle nouvelle et fidèle, il est de mon intérêt d'aider les producteurs à se développer. Mon travail, c'est de rendre le bio accessible." La grande distribution et ses méthodes sont donc bien loin.

Impossible de rater l'enseigne, située en Z. A. Terre de Camargue (photo F. G.)

Cette semaine, il reçoit un Graulen promoteur d'extracteurs de jus, un spécialiste de la médecine chinoise, une productrice d'huiles essentielles venue d'Aix-en-Provence. Il a commencé à diffuser la production bio d'éleveurs de Saint-Laurent-d'Aigouze, de viticulteurs voisins et envisage pour son coin snacking un partenariat à l'heure du déjeuner avec le traiteur de la zone artisanale. Autant dire que la Vie Claire ne vise pas de passage éclair dans la région camarguaise.

Florence GENESTIER

La Vie Claire,  10 rue des Artisans, ZA Terre de Camargue, 30220 Aigues-Mortes. Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 19 h.

Etiquette

Florence Genestier

Arrivée à Objectif Gard depuis juillet 2017, ma première carte de presse date de 1991 (si, si !). Née en Bourgogne, des études lyonnaises, quinze ans de PHR dans une région de montagnes, puis un détour par une mairie, la vie web d'associations et de projets sur Paris, Dijon, le sud Bourgogne, quelques chroniques judiciaires. Me voilà chargée de l'actu de la Petite Camargue :) de l'Espiguette jusqu'à Vauvert et au-delà. C'est sportif mais passionnant !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité