A la uneActualitésFootballNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE À Brest pour faire cracher le tonnerre !

Toujours 2e, les Nîmois affrontent ce soir une équipe finistérienne pas toujours à l'aise dans son stade Francis-Le Blé. De bon augure ?

Les Nîmois sont dans les starting-blocks... (Photo Anthony Maurin).

Vainqueurs à l'aller aux Costières (4-0), les Crocos se présenteront en favoris ce soir face aux Brestois pour le compte de cette 30e journée de Ligue 2. Pas encore définitivement décroché pour la place de barragiste, le Stade Brestois 29 (9e avec 47 points) alterne le bon et le moins bon cette saison. Surtout à domicile...

Pour les Nîmois, plus que jamais en course pour la montée en Ligue 1, il n'y a pas d'alternative à la victoire. Les hommes de l'entraîneur Bernard Blaquart connaissent en effet les résultats de leurs principaux rivaux qui ont tous gagné ce week-end. Et du côté de l'AC Ajaccio, du FC Lorient, du Paris FC, de Clermont et de Châteauroux, où l'on aura les yeux rivés sur le petit écran, on verrait d'un bon oeil les Crocos prendre la foudre sur les bords de la Penfeld.

Pour autant, il en faudra certainement plus pour déstabiliser une équipe nîmoise désormais habituée à sa place de dauphin et aux convoitises qu'elle suscite. Et avec la meilleure attaque de Ligue 2 (59 buts) et les deux meilleurs artificiers du championnat, Bozok (21 buts) et Alioui (12 buts), ce sont bien les Crocos qui s'attacheront à faire tomber un déluge de feu sur la défense finistérienne. À quelques semaines du baisser de rideau du championnat, les Nîmois continueront plus que jamais à s'astreindre à la philosophie du carpe diem d'Horace qui est la leur depuis le début de saison.

Chez les Gardois, à chaque jour suffit sa peine et on prend les matches les uns après les autres sans se préoccuper des adversaires. Ce sera encore le cas ce soir face aux Bretons. Et ce d'autant qu'après un petit passage à vide, Savanier et les siens ont retrouvé la fraîcheur, l'efficacité, l'abnégation collective et la rigueur qui leur avaient fait défaut en tout début d'année. Restant sur une série de six matches sans défaite ponctuée de trois victoires, même privés de l'expérimenté Valdivia, suspendu, les Nîmois se verraient bien prolonger le bail et se donner ainsi un petit pécule d'avance sur leurs poursuivants. Attention toutefois à ne pas sous-estimer cette équipe brestoise qui reste sur trois victoires sur ses quatre dernières sorties et qui est capable du pire comme du meilleur...

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com 

Le groupe nîmois :

Gardiens : Martin Sourzac – Baptiste Valette

Défenseurs : Sofiane Alakouch – Olivier Boscagli – Anthony Briançon – Liassine Cadamuro – Fethi Harek – Gaëtan Paquiez

Milieux : Antonin Bobichon – Romain Del Castillo – Téji Savanier – Théo Valls

Attaquants : Rachid Alioui – Sami Ben Amar – Umut Bozok – Renaud Ripart – Sada Thioub – Panagiotis Vlachodimos

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité