A la uneFaits Divers

GARD Il fonce sur les gendarmes et pompiers en intervention sur un accident : le chauffard écroué

Photo Objectif Gard/ B.DLC Un chauffard a foncé sur les gendarmes

Le tribunal correctionnel de Nîmes vient de placer en détention, ce jeudi matin, un jeune homme de 19 ans. Un chauffard qui a demandé un délai pour préparer sa défense et qui avait foncé sur des gendarmes et pompiers occupés sur un accident la circulation à Aigues-Mortes, le 18 mars dernier. Alors que le route était coupée et que les secours s'activaient auprès de blessés, le conducteur a foncé, au lieu de faire demi-tour. Gendarmes, pompiers et policiers municipaux sur place ont eu à peine le temps de se jeter dans le fossé pour éviter d'être percutés par la voiture folle. Le chauffard a poursuivi sa dérive routière pendant plus d'une heure, sur les routes et autoroutes du Gard, mais aussi de l'Hérault où la barrière de péage de Baillargues a été cassée, dans le Vaucluse et vers Valence dans la Drôme. Une course-poursuite de tous les dangers pour un conducteur qui venait de voler le véhicule à son voisin et qui conduisait sans permis. Il zigzaguait sur le bitume afin de percuter les gendarmes. Un homme retrouvé et interpellé un peu plus tard par les militaires qui avaient stoppé la course-poursuite, afin d'éviter de mettre la vie des usagers de la route en danger.

Le prévenu est arrivé détenu à l'audience de comparution immédiate. Il sera jugé sur le fond de l'affaire dans quelques semaines, mais en attendant il retourne en détention comme réclamé par le Parquet de Nîmes. " Vous avez été condamné à 4 reprises, dont une sanction pour des faits similaires, vous êtes en récidive, vous avez 3 contrôles judiciaires sur la tête et vous volez une voiture avant de foncer sur des secours en intervention sur un accident ", déplore la vice-procureure. Avant de repartir en cellule, le prévenu s'excuse auprès de son voisin à qui il a dérobé le véhicule. " Et les gendarmes et pompiers ", s'exclame Jean-François Corral, l'avocat des 19 parties civiles ? " Oui aussi "! poursuit le prévenu sans le moindre regard pour les secours et gendarmes présents à l'audience.

Boris De la Cruz

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité