ActualitésSociété

NÎMES Les Chevaliers vous présentent leurs  » Municipaux, ces héros « 

Présents au CGR, Éric Carrière et Francis Ginibre ont mis le feu aux salles nîmoises.

Salles pleines pour une avant-première spéciale (Photo Anthony Maurin).

Les Chevaliers du Fiel étaient à Nîmes en double représentation pour lancer leur nouveau film, Les municipaux: ces héros. Après une première avant-première au Kinepolis, c'est au CGR Nîmes que le duo a pris ses quartiers dans la cité des Antonin.

Trois salles étaient réservées pour accueillir ceux qui font rire la France entière sur scène, à la radio ou à la télé et maintenant au cinéma. Comme l'Occitanie est avant tout leur terrain de jeu, les  Occitans ont droit au même privilège que les Ch'tis en leur temps : une sortie avancée dans leur seule contrée du film aimé. " Je ne pouvais pas les manquer ! On les adore à la maison, ils nous régalent dans la voiture et on va les voir en spectacle une fois par an. Je suis sûr qu'on va aimer le film ", affirmait Michel avant la séance.

Le hall du CGR affichait complet pour l'occasion (Photo Anthony Maurin).

La grosse soirée annoncée a bien eu lieu et le public a été séduit. Les trois salles affichaient complet et validaient le succès populaire attendu. Entrés sous des applaudissements nourris et dans une salle 1 surchargée, les deux comédiens et humoristes se sont prêtés au jeu du question-réponse avec le public.

Les cheminots, Port-Vendres (lieu où l'histoire du film se déroule) et ses anecdotes véridiques de balayeuse disparue, le Ricard, le rugby... " Le tournage a duré sept semaines mais le projet date d'il y a deux ans. Tout est parti du spectacle " La brigade des feuilles " qu'Éric a écrit et qui a beaucoup plu. Il a fait la suite en 2.0, puis on a fait la série sur C8 donc le film s'imposait. Ça colle forcément avec les Chevaliers du Fiel. On est allé jouer à New York et à la patinoire, les employés de Trump, oui il possède la moitié de la ville, sont en vert comme nos employés municipaux ! ", évoque le duo sur scène.

(Photo Anthony Maurin).

Après la séance, certains étaient déçus que les Chevaliers ne soient pas restés plus longtemps, d'autres se sont littéralement asphyxiés en riant et on en a vu un qui est parti bougon. Mais la grande majorité a su apprécier le moment.  " Ça chambre mais c'est bienveillant, tout ce qu'on aime. Ils sont vraiment excellents et le film passe vite. Même si on connaît les sketchs et qu'on retrouve les mêmes ficelles, on arrive à être agréablement surpris. Je ne sais pas si le film va marcher mais j'ai passé un très bon moment ", lance Matthieu, un jeune qui n'avait pas prévu de venir et qui a tenté sa chance à la dernière minute.

" C'était sympa, on a rigolé et c'est l'essentiel. Actuellement avec les grèves, le film prend une autre tournure. J'aurais bien aimé en parler avec eux ! Les Chevaliers du Fiel sont populaires et c'est ce que j'aime chez eux. Ça fait 20 ans qu'ils galèrent avec pourtant des salles pleines et des tubes mais je pense que le vent tourne. La reconnaissance des médias nationaux arrive et c'est génial pour eux. Qu'ils ne changent pas, on les aime comme ils sont ! ", conclut Laurence, une mère de famille embarquée par sa troupe.

Ici en compagnie d'Évrard Zaouche, les Chevaliers du Fiel enchaînent les dates pour la promo de leur dernier film (Photo Anthony Maurin).

Synopsis du film : Port-Vendres est un port magnifique situé en Catalogne française... Magnifique et tellement français : un maire bling-bling et des employés municipaux toujours à fond ! À fond dans les acquis sociaux, à fond contre les cadences infernales, à fond... dans la déconne ! Celle qui fait qu'on les aime... Et si de plus ils deviennent des héros alors il n'y a plus aucune raison de ne pas s'inscrire à ce voyage dans la vraie vie.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité