Culture

BAGNOLS Cheval 2 Trois, le « jardin secret » musical de l’ex-patron

On l’a connu chef d’entreprise dans l’industrie du nucléaire. On pourra le découvrir musicien le 1er avril prochain à la Moba de Bagnols.

Claudine et Benoît Marc forment Cheval 2 Trois (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Son projet musical, nommé Cheval 2 Trois, Benoît Marc l’a mûri depuis très longtemps avec son épouse Claudine.

Un disque « disparate » mais sensible

« J’écris des chansons depuis l’âge de 15 ans », explique Benoît Marc. À l’adolescence, « je pouvais faire le choix de faire de la guitare ou de la technique. J’ai choisi l’industrie et j’ai gardé la musique dans mon jardin secret. C’était ma cour de récré, ça me lavait le cerveau après des journées de douze heures de travail. » Un jardin secret qu’il partage avec son épouse et ses amis, « puis j’ai décidé il y a six ou sept ans d’enregistrer mes chansons », raconte ce passionné de Brassens et de chanson française, au point de présider l’association Chansonyme, qui en fait la promotion. 

Il sort un premier disque intimiste avec Cheval 2 Trois en 2014, avant de récidiver quatre ans plus tard, pour un deuxième opus, Toi…émoi !, plus ambitieux. Les époux s’entourent de Joël Gombert à la guitare électrique, à la basse et au banjo, de la Chilienne Catalina Claro au piano, chœurs et chant, et de René Fortune à la flûte, pour mettre en musique les textes et les mélodies signées Benoît Marc. Certaines attendant depuis longtemps d’être gravées pour la postérité, comme « La Guerre, que j’ai écrite quand j’avais quinze ans. »

Il en résulte un disque « disparate », selon les termes de son auteur, avec des sonorités jazz, rock, flamenco ou encore bossa, et des textes évoquant l’amour, la mort, le temps qui passe ou encore les rencontres. « Ma démarche c’est m’intéresser à un sujet, écrire à partir de là et découvrir, rencontrer des gens », explique Benoît Marc.

En résulte un opus sensible. « Cheval 2 Trois comme un Cheval de Troie qui cherche à pénétrer une forteresse, les sensibilités, qui sont parfois fermées à double tour », poursuit Benoît Marc. L’autre explication du nom du projet réside dans le fait « qu’on joue à deux ou à trois, si on a un copain libre dans le coin. »

À 62 ans, l’ex-patron préfère parler de « changement de vie » plus que de retraite et ne compte plus se mettre de pression. Pour son épouse, à la tête de son entreprise d’audit, c’est aussi une manière de vivre sa passion. Une passion commune qui pourrait bien aboutir sur un troisième disque : « c’est en projet. J’ai écrit une soixantaine de chansons et il y en a 25 sur les deux disques, compte Benoît Marc. J’en ai toujours deux ou trois en chantier et on en a déjà enregistré deux avec Frédéric Bobin, qui est passé récemment à l’Olympia en première partie de Gauvin Sers. »

En attendant, vous pourrez découvrir Cheval 2 Trois le 1er avril à la Moba, zone de Berret à Bagnols. Ouverture des portes 18 heures. Entrée 10 euros (CD offert), infos et réservation contact@chansonyme.fr ou 06 20 92 43 18.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité