A la uneActualitésCulture

NÎMES Musique : le Gardois Stéphane Portelli trouve son équilibre sur le fil…

Stéphane Portelli (Photo : DR/Bedejiel))

Le guitariste-chanteur gardois revient sur le devant de la scène avec son 4e album, "Sur le fil...". Un nouvel opus qui fait la part belle à des textes ciselés écris en Français, posés sur une musique qui s'avère un délicat et savant cocktail de Rock, de Blues et de Pop...

Musicien autodidacte, le Gardois s'est tout d'abord fait les doigts sur les compositions de quelques pointures du rock et du blues anglais des années 60/70 avant de lâcher ses propres riffs. Inspiré par Mark Knopfler, David Gilmour et Eric Clapton, Stéphane Portelli répétera ses gammes chez Agathe Mulot comme guitariste soliste. Un groupe de blues-rock au sein duquel, de concerts en bœufs, il aura régulièrement l'occasion d'écumer les cafés, les festivals de blues, côtoyant même le temps d'une première partie le chanteur et guitariste de blues américain Joe Louis Walker.

"Sur le fil" est le 4e album de Stéphane Portelli (Photo : DR)

Devenu un instrumentiste confirmé, il ressent rapidement le besoin de se lancer dans la composition et l'écriture de ses propres textes. En 2001, il franchit le pas et entame une carrière solo qui s'est enrichie depuis de plus de 400 concerts distillés un peu partout dans l'Hexagone et au Québec, faisant partager un univers tout en délicatesse, empreint d'énergie et de sensualité. "Cet album est certainement le plus intimiste. Beaucoup de titres ont été écrits dans des lieux où je me suis retrouvé seul face à moi-même, sur le fil, avec un avenir incertain", livre le musicien à propos de son dernier opus. "J’aborde les thèmes de la passion et des doutes. Une tranche de vie riche en émotions qui s’est nourrie de belles rencontres. Chaque chanson a son histoire, son univers."

Flanqué du batteur Vincent Declercq et du bassiste Patrice Gimenez, Stéphane constitue avec ses deux compères un power trio qui intègre sur trois morceaux la violoncelliste Jade Neveux et privilégie les prises "live" pour un rendu final parfaitement restitué et mis en valeur par l'ingénieur du son Tumi de la Cruz. Avec "Sur le fil...", en funambule avéré de la six cordes Stéphane Portelli trace son chemin en déroulant des histoires sensibles et attachantes, sincères et authentiques... Un émouvant road-trip personnel à découvrir samedi 7 avril, à 15h, à Nîmes au cours d'un showcase programmé sur la scène de Cultura (entrée libre) et le jeudi 26 avril, en concert à Nîmes, à 21h30, à l'Irish pub O'Flaherty's, 21 Boulevard Amiral Courbet (entrée libre).

Philippe GAVILLET de PENEY

philippe@objectifgard.com

Pour en savoir plus : site : www.stephaneportelli.com

Facebook : https://www.facebook.com/St%C3%A9phane-Portelli-261768240862192/

Deezer : https://www.deezer.com/en/album/58343772

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité